Accueil » Actualités » Pourquoi la dernière mise à jour de WhatsApp et Telegram est importante

Pourquoi la dernière mise à jour de WhatsApp et Telegram est importante

Par Emmanuel

Check Point avait alerté WhatsApp et Telegram qu’une faille de sécurité majeure était présente sur les deux applications et aurait pu permettre de pirater de très nombreux comptes à partir d’une simple image. Fort heureusement, des mises à jour ont depuis été développées, encore faut-il les installer… C’est ce que nous vous recommandons de faire si cela n’a pas encore été fait.

Pensez à la mise à jour de WhatsApp et Telegram

Le fournisseur mondial de solutions de sécurité informatique, Check Point a dévoilé une faille importante de sécurité dans les deux applications de messagerie instantanée, qui aurait pu être grave si elle avait été mise à jour et exploitée par des pirates. La faille a été corrigée en urgence car elle permettait d’envoyer des fichiers images pleines de malwares.

Check Point expliquait : « Le détournement de cette vulnérabilité commence avec l’envoi par le hacker d’un fichier à l’allure innocente à la victime, qui contient un code malveillant. Le fichier peut être modifié pour contenir un contenu attractif, afin d’augmenter les chances pour qu’un utilisateur l’ouvre. Une fois que l’utilisateur clique pour l’ouvrir, le fichier malveillant permet à l’attaquant d’accéder au contenu local de WhatsApp et Telegram, là où les données de l’utilisateurs sont stockées ».

Il s’agit donc d’une porte ouverte à une attaque généralisée dans les services de messagerie WhatsApp et Telegram. Le fournisseur mondial de solutions de sécurité informatique a ensuite expliqué : « À partir de là, l’attaquant peut avoir un accès total au compte de l’utilisateur et ses données. Il peut envoyer le fichier malveillant à tous les contacts de la victime, ouvrant ainsi une porte dangereuse pour une attaque potentielle et généralisée dans les logiciels de WhatsApp et Telegram. »

Un simple clic sur ces fichiers redirigeait l’utilisateur vers une page HTML chargée de malwares. La technique aurait pu rapidement faires des millions de victimes, puisque les images sont un média très échangé entre les utilisateurs des services de messagerie WhatsApp et Telegram. Si vous n’avez pas pris le temps de faire la mise à jour ces derniers jours, pensez-y car des hackers pourraient tenter leur chance avec les mobinautes peu enclin à installer les mises à jour des applications qu’ils utilisent…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Nintendo va doubler la production de la Switch

Le groupe nippon Nintendo peut être très fier des débuts de sa console Switch, car dès les premiers jours le…

Fermer