Accueil » Actualités » Les publicités seront désormais présentes dans l’application Facebook Messenger

Les publicités seront désormais présentes dans l’application Facebook Messenger

Par Ruby Charpentier

Les utilisateurs de Facebook Messenger ne seront pas forcément très contents en lisant ces quelques lignes. En effet, Facebook Messenger a fait savoir que des publicités seraient intégrées au sein de l’application de messagerie.

Des publicités sur l’application mais qui ne se veulent pas invasives

En annonçant la présence de publicités au sein de Facebook Messenger, le réseau américain veut donner la possibilité aux entreprises d’acquérir de l’espace entre les discussions d’internautes. Faut-il pour autant s’en inquiéter ? A priori non, dans la mesure où ces publicités ne seraient pas si invasives que ça, d’après le réseau social…

Seulement un petit nombre d’utilisateurs devraient commencer à voir ces publicités, qui se situeront entre la boîte de réception et les conversations. De même, la présence de ces publicités dépendra de plusieurs paramètres : l’importance numérique de discussions d’un utilisateur, la taille de l’écran de son mobile, mais aussi la densité des pixels de l’écran.

Si vous décidez de cliquer sur la publicité se trouvant sur Facebook Messenger, deux possibilités s’offrent à vous : soit vous avez la possibilité de vous connecter directement au site web de la société, soit à son compte Messenger, les entreprises utilisant de plus en plus cette stratégie pour améliorer les relations avec les clients.

Des publicités intéressantes pour Facebook Messenger

Dans les prochains mois, Facebook lancera donc cette opération d’envergure mondiale. Les espaces publicitaires seront mis à disposition progressivement de tous les annonceurs, qui auront alors l’occasion d’acquérir des espaces depuis Power Editor ou le gestionnaire de publicités.

En faisant ce choix stratégique pour l’application, Facebook ne fait qu’accentuer sa dimension commerciale, puisque Facebook a déjà des emplacements automatiques pour les annonces, tout comme Instagram. De plus, comme sur Facebook, les publicités proposées ne le seront pas en fonction de ce que les utilisateurs écrivent dans leurs messages sur Facebook Messenger.

Avec 1,2 milliard d’adeptes, la messagerie Messenger devrait représenter une rente supplémentaire pour Facebook, qui tente ainsi d’optimiser au maximum ses revenus publicitaires, d’autant plus que sur Facebook, la limite du nombre de publicités pouvant être présentes sur le mur des utilisateurs semblerait atteinte.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Les requêtes faites sur Google en disent beaucoup sur nous

Un économiste, Seth Stephens-Davidowitz, vient de publier un ouvrage qui s'intéresse aux requêtes faites aux Etats-Unis sur Google et considère…

Close