Accueil » Actualités » L’astrophysicien Stephen Hawking s’en est allé

L’astrophysicien Stephen Hawking s’en est allé

Par Ruby Charpentier

C’était l’un des scientifiques contemporains les plus médiatiques : Stephen Hawking est mort suite à une maladie dégénérative à l’âge de 76 ans, ce 14 mars 2018.

Stephen Hawking, un scientifique particulièrement populaire

La nouvelle a été annoncée par ses enfants : l’astrophysicien britannique est mort aujourd’hui à 76 ans. Son nom restera associé à la volonté de vulgariser sa discipline, l’astrophysique, et sa capacité à transmettre son savoir encyclopédique sur l’Univers. Diplômé d’Oxford, il suivra tour à tour des études en physique, puis en astronomie.

Stephen Hawking est particulièrement connu pour sa théorie sur les trous noirs. Il affirme ainsi dans les années 70 que ces derniers ne sont pas seulement des absorbeurs de matière et de lumière se trouvant dans leur environnement proche, ils ont aussi la capacité d’émettre un rayonnement, appelé le « rayonnement Hawking ».

Brillant scientifique qui lui a valu d’occuper la prestigieuse chaire de professeur lucasien de mathématiques de l’université de Cambridge, l’homme n’est pas pour autant resté dans sa tour d’ivoire, et n’a eu de cesse de se soucier de l’accessibilité de ses travaux au plus grand nombre, notamment en vulgarisant ses travaux.

Une volonté de vivre malgré une maladie cruelle

Son ouvrage en 1988, Une brève histoire du temps, constitue d’ailleurs un best-seller et s’est écoulé à plus de neuf millions d’exemplaires. Il s’agissait d’expliquer au grand public les grands principes de l’astrophysique, comme la théorie du big bang. Dernièrement, il s’était montré convaincu que la résolution des crises environnementales émanerait « de la science et de la technologie ».

Erigé au rang de star, Stephen Hawking avait néanmoins pris du recul par rapport à cela, l’expliquant par son état de santé : « je suis certain que mon handicap a un rapport avec ma célébrité. Les gens sont fascinés par le contraste entre mes capacités physiques très limitées et la nature extrêmement étendue de l’Univers que j’étudie ».

Cette maladie déclarée très tôt, à 21 ans, porte le nom de sclérose latérale amyotrophique, plus communément appelée maladie de Charcot. Elle finit par paralyser tout le corps, jusqu’à la mort. Jamais les médecins n’auraient pensé que Stephen Hawking vivrait aussi longtemps, avec un esprit qui n’a jamais été endommagé, ces derniers lui donnaient même une espérance de vie de 2 ans à l’époque. Cet homme brillant méritait un réel hommage de notre part, nos pensées vont à sa famille.

0 Commentaire
0
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Amazon Echo : le géant a besoin de béta-testeurs pour tester son enceinte intelligente

Les enceintes Amazon Echo embarquant l'assistant virtuel Alexa seront lancées en France le 14 avril, reste à savoir quels modèles…

Close