Ubisoft promet des jeux vraiment infinis dans un avenir proche

On se souvient tous des mots de Yves Guillemot le PDG de chez Ubisoft qui profitait de l'E3 il y a quelques jours, pour lancer une bombe dans l'univers du jeu vidéo, en annonçant qu'il pensait que la prochaine génération de consoles de salon serait la dernière...

Bientôt nous aurons des jeux infinis dans le temps et dans l'espace En effet, selon lui, le futur appartient déjà au streaming et non plus aux consoles physiques.

Bientôt, nous aurons des jeux infinis dans le temps et dans l'espace

Cette fois, c'est au tour de son vice-président de prendre la parole et lui aussi lance sa petite bombe, en affirmant que dans un avenir proche, les jeux n'auront plus de fin, comme c'est actuellement le cas. Les jeux de demain n'auront plus de scénarios avec une fin abrupte, mais un scénario qui évolue en permanence, au fil des saisons ou tout simplement des victoires.

 

Lionel Raynaud, vice-président d'Ubisoft explique de son côté : « Nous aurons une technologie qui brisera les limites imposées actuellement par la mémoire (...) » ajoutant : « Nous serons capables d'avoir – dans un même monde – plusieurs périodes historiques au sein d'un seul et unique Assassin's Creed, par exemple, et nous pourrons utiliser l'Animus pour voyager de l'une à l'autre. Ou encore, avoir plusieurs zones de jeu liées les unes aux autres par un système de voyage. De cette façon, un Far Cry ou un Watch Dogs pourront se dérouler dans plusieurs pays, sans chargement ».

 

Il poursuit avec enthousiame : « Ce qui a motivé ce changement, c'est la volonté de ne pas donner d'expériences finies, l'idée était que vous aviez un conflit, sa résolution...Et c'est tout, car vous avez tué le méchant, par exemple. Nous construisons un puissant Némésis, et le but du jeu est de le tuer ou de libérer le pays, nous l'avons fait quelques fois dans nos jeux. Mais quand vous réussissez, vous devez quitter le jeu, car il n'y a rien autre chose à faire. Donc, le but était de briser cela, et de dire que vous serez le héros d'une région ou d'une population plusieurs fois, pas seulement une, et si vous vous débarrassez d'un dictateur ou d'un oppresseur, il se passera quelque chose d'autre dans le monde, et vous aurez un nouvel objectif ».

 

Avouez que ces annonces sont pour le moins fascinantes et raviront toute la communauté des gamers, car ils sont nombreux les joueurs à se lasser des objectifs de missions qui tournent assez vite en rond dans certains jeux. Si vous voulez en savoir plus, voici le billet de blog d'Ubisoft sur le sujet.

.

Ruby Charpentier le 11 juillet 2018 à 19h48
1 commentaire
Réagissez !
  1. SparkMoon en tant qu'invité
    le 12 juillet 2018 à 11h53

    On a déjà des jeux "pas finis", faudrait peut-être d'abord résoudre ce problème avant de s'attaquer au reste, non ?

    répondre
Laissez un commentaire