Accueil » Actualités » Non respect des données personnelles : Une amende d’un milliard d’euros pour Facebook ?

Non respect des données personnelles : Une amende d’un milliard d’euros pour Facebook ?

Par Ruby Charpentier

Facebook, ciblé par une enquête de la CIPD, une amende s’approche…Une faille de sécurité du système API photo de Facebook aurait causé une violation des données personnelles et le réseau encourt une amende de plus d’un milliard d’euros.

Facebook, ciblé par une enquête de la CIPD

Dans le cadre d’une enquête menée par la Commission Irlandaise de protection des données,  Facebook fait à nouveau l’objet d’une procédure, à l’issue de laquelle il est susceptible d’être frappé d’une lourde amende. En effet, vendredi dernier cet organisme de réglementation a lancé une instruction afin de déterminer si oui ou non le réseau social est coupable des faits.

 

Les éléments reprochés porteraient sur une violation du droit à protection de la vie privée des utilisateurs, qui dans le cas présent n’aurait pas été respecté suite à un bug découvert dans l’API photo du réseau. Précisons que ce dernier aurait permis un accès pourtant théoriquement protégé à de nombreuses photos des utilisateurs de Facebook. Le plus gênant étant que jusqu’à 1 500 applications développées par 876 développeurs pouvaient donc accéder aux photos…

 

Ces faits, qui s’étalent sur une période allant du 13 au 25 septembre 2018 – soit une douzaine de jours – ont été mis en évidence par le réseau lui-même, des membres de l’entreprise ayant découvert ce bogue, puis publié cette nouvelle dans un blog.

Une amende de 1,4 milliard d’euros

Dans ce communiqué, l’auteur Tomer Bar explique à propos de ce dysfonctionnement que « Lorsqu’une personne autorise une application à accéder à ses photos sur Facebook, nous ne lui accordons généralement accès qu’aux photos que les utilisateurs partagent sur leur timeline. Dans ce cas, le bogue donnait potentiellement aux développeurs l’accès à d’autres photos, telles que celles partagées sur Marketplace ou Stories Facebook ».

 

Ayant lancé une enquête statutaire sur Facebook, la CIPD, l’organisme reproche au réseau social de n’avoir pas signalé cet incident au régulateur irlandais dans un délai maximum de 12 jours, tel que le prévoit la Réglementation Générale de Protection des Données.

 

Le montant de l’amende légalement prévue étant soit de 20 millions d’euros ou de 4% du chiffre d’affaires de la société mise en cause, Facebook (avec plus de 40 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017) pourrait bien écoper d’une amende de 1,4 milliard d’euros.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Microsoft lance un concours pour développer une IA capable d’anticiper les malwares sur les PC

Microsoft veut mettre l'IA au service de la sécurité et lance un concours où des équipes de chercheurs devront élaborer…

Close