Accueil » Actualités » Des pirates exploitent une faille dans Chrome, méfiance !

Des pirates exploitent une faille dans Chrome, méfiance !

Par Ruby Charpentier

Des pirates sont parvenus à exploiter une faille dans le navigateur Google Chrome et tentent d’extorquer de l’argent via celle-ci, en poussant votre PC jusqu’à ses limites au niveau de la RAM.

Ce bug de Chrome plante les PC sous Windows 10

Des hackers malintentionnés sont en train d’exploiter une vulnérabilité sur Chrome, liée à une URL en particulier. Cette derniére exploite en réalité une faille du JavaScript et crée ensuite une redirection qui tourne en boucle. L’effet immédiat étant que l’utilisation de la RAM explose, il est en plus impossible de fermer l’onglet et le navigateur. Cela amène l’ensemble du système du PC à se retrouver au bord du crash et devient inopérant.

Evidemment, les pirates ne cherchent pas à faire « crasher du PC », nous ne sommes plus dans les années 90, ces derniers veulent obtenir de l’argent. Juste au moment où le PC rame totalement, une fenêtre imitant Microsoft, vous suggére l’assistance de Windows pour traiter le soucis et qu’il faut payer pour disposer d’un patch afin de contrer le virus. L’objectif étant naturellement d’obtenir vos identifiants bancaires, pour ensuite se servir…

Une solution existe à votre niveau pour contrer l’attaque

Si vous êtes ciblé pas de panique et pas de précipitation, il est possible de sortir de cette boucle avant que le piège ne se referme. Il suffit tout simplement d’interrompre manuellement le processus des pirates:

Pour tuer le processus, il faudra :

  •     Taper le raccourci clavier CTRL + ALT + Suppr
  •     Aller dans « Gestionnaire de tâches », puis dans « Processus »
  •     Chercher « GoogleChrome.exe »
  •     Et enfin forcer le programme à quitter
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Google met au point USBGuard : un nouveau degré de protection pour ordinateurs Chromebook

Pour contrer la vulnérabilité des ports USB, dont les hackers exploitent la non-neutralisation alors que l'appareil est en veille, Google…

Fermer