Accueil » Actualités » Facebook : journée d’introduction en bourse décevante

Facebook : journée d’introduction en bourse décevante

Par Emmanuel

L’entrée en bourse de Facebook était très attendue. Mais hier, lors de sa journée d’introduction, l’action Facebook a été décevante en terminant avec une progression de 0,61% à la clôture. Facebook a quand même atteint son objectif sur un marché boursier en pleine crise.
Lors de sa première journée, le réseau social Facebook a levé 16 milliards de dollars. Des milliers d’ordres n’ont pu être acheminés et traités par le système électronique Nasdaq en raison de l’encombrement du système. Ces premiers échanges avaient été retardés d’une trentaine de minutes. Cet incident va être examiné par l’autorité des marchés financiers, la SEC, afin de déterminer les causes et les mesures à mettre en place. Facebook a tout de même battu un record pour une introduction en bourse avec 576 millions d’actions.

Tout au long de cette journée d’introduction, le titre Facebook n’a cessé de grimper, puis de redescendre pour finir la séance à 38,23 dollars, soit 23 cents au-dessus du cours d’introduction. Ce cours aurait pu même continuer à baisser si les banques en charge de l’opération n’étaient pas intervenues pour soutenir la demande. « Il est difficile d’imaginer ce qui serait arrivé si les banques n’étaient pas intervenues », a déclaré l’analyste Lou Kerner, fondateur du Social Internet Fund.

Selon Gerard Hoberg, professeur de finances à l’université du Maryland, cette performance décevante du titre Facebook pourrait être due au fait que d’un côté il y avait la présence des petits porteurs qui voulaient leur part d’une marque très grand public et de l’autre côté la présence des milieux financiers. Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities research souligne : « Facebook a réalisé une performance terne parce que la direction n’a pas répondu aux questions sur ses performances et ses perspectives ».

Rappelons que Facebook a enregistré en 2011 un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 668 millions de dollars. Facebook n’a pas caché aux investisseurs qu’il avait du mal à rentabiliser la migration de ses utilisateurs sur les appareils portables.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Facebook et le respect de la vie privée

Depuis son lancement, le célèbre réseau social Facebook se voit obliger d'affirmer très souvent son respect de la vie privée.…

Close