Accueil » Actualités » La toute première condamnation d’Hadopi est tombée aujourd’hui

La toute première condamnation d’Hadopi est tombée aujourd’hui

Par Emmanuel

Après une démonstration d’inefficacité cuisante, révélée par la ministre de la culture Madame Aurelie Filipetti, Hadopi a sorti les griffes en soumettant les premiers dossiers à la justice. Aujourd’hui est une date historique pour cette institution, puisqu’elle marque la première condamnation pour téléchargement illégal en France. Un homme de 39 ans devra payer une amende de 150 euros pour avoir laissé sa femme télécharger deux musiques…
Le 13 septembre n’aura pas porté chance à Mr Alain Prévot, un charpentier de 39 ans qui aura été condamné par le tribunal de Belfort à une amende de 150 euros pour avoir commis la négligence, de laisser son épouse télécharger deux chansons de Rihana sur un site de Utorrents. Le couple avait déjà reçu plusieurs avertissements, mais pensant que le faible volume de téléchargement les épargnerait, ils n’ont pas prêté attention à ces menaces, disant ne pas y connaitre grand chose dans le domaine de l’informatique.

Bien mal leur en a pris, puisqu’il est plus facile de condamner des personnes téléchargeant de la musique, que des délinquants multirécidivistes aux casiers longs comme le bras en France. Monsieur Prévôt aura déclaré au président du tribunal : «C’est ma femme qui les a téléchargés, mais comme je suis propriétaire de la ligne, c’est moi qui en suis responsable». Il a ajouté devant le tribunal : « je n’ai pas cherché à nier quoi que ce soit, je suis de bonne foi. Même si je ne savais pas qu’avec ces deux chansons j’enfreignais la loi». Cet internaute ne fera pas appel de cette décision, pressé d’en finir et de ne plus se retrouver face à la justice.

Le temps dira si cette première condamnation renforcera la baisse du téléchargement en France. Depuis que la haute autorité Hadopi a vu le jour il y a un an, plus d’un million de mails d’avertissement ont été envoyés aux internautes Français et une baisse de 35% a déjà été enregistrée. Il reste encore 13 dossiers entre les mains de la justice et près de 340 dossiers en passe de suivre le même chemin, après avoir fermés les yeux sur les trois avertissements de la riposte graduée. Les radars n’étant vraisemblablement plus suffisamment rentables, l’état cherche à verbaliser sur de « nouvelles autoroutes virtuelles ».

0 0 vote
Article Rating
1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Apollo

Nos gouvernements respectifs feraient mieux de faire la chasse aux grands salopards du net au lieu de s’attaquer aux petits internautes qui chapardent deux morceaux de musique.

Ce n’est pas très glorieux pour la sinistre de la méculture…

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
Une femme condamnée à 220 000 dollars pour 24 chansons téléchargées

Les affaires en justice se suivent et se ressemblent aux Etats-Unis concernant les condamnations pour le téléchargement illégal de musiques.…

Fermer