Accueil » Dossiers » Tests matériels » Test de la carte mémoire SD Wifi Eye-Fi Pro X2 8Go

Test de la carte mémoire SD Wifi Eye-Fi Pro X2 8Go

Par ZzGeek

L’un des avantages, que l’on a connu lors de l’apparition de la photographie numérique sur la photo argentique, est de disposer immédiatement de la visualisation de sa prise de vue. Depuis, de nombreux progrès ont été accomplis pour diffuser de plus en plus rapidement le résultat de ses shoots photo, comme par exemple avec les services d’hébergement d’albums photos en ligne.

Introduction

Le fabricant Eye-Fi a conçu, depuis quelques années déjà, des cartes mémoires wifi pour appareils photos numériques. C’est le modèle Eye-Fi Pro X2 8Go, au format SDCard, que nous allons passer en revue dans ce dossier.

Il s’agit du modèle haut de gamme du constructeur qui propose deux autres cartes wifi : la Connect X2 et la Mobile X2, de capacité respective 4Go et 8Go.

Un des avantages d’une telle carte, c’est qu’elle permet de décharger automatiquement, au moyen du wifi, les photos qu’elle contient vers un ordinateur ou un espace de stockage en  ligne.
De plus, ce modèle de carte est capable de mémoriser des informations de localisation géographique pour chaque prise de vue, afin de permettre une localisation GPS de la photo.

Le fabricant annonce une compatibilité avec un très grand nombre d’appareils photos numériques du  marché, et revendique une installation et une utilisation d’une très grande simplicité.  De surcroît, des applications pour appareils mobiles sous iOS et Android sont disponibles, pour favoriser à la fois la diffusion et la visualisation des photos réalisées.

Le déballage

C’est dans un étui plastique avec un emballage carton de 175x140x15, aux couleurs orange et vert de la marque, qu’est livrée cette carte mémoire.

Boite Eye-Fi Pro X2

Boîte du Eye-Fi Pro X2

La notion de Wifi, de géolocalisation ainsi que la capacité et la vitesse de la carte mémoire (SDHC Class 6) sont bien mis en avant. Impossible de se tromper de modèle lors du choix en magasin !

L’ouverture de l’emballage révèle la présence de la carte elle-même, d’un lecteur de carte SD-Card à enficher dans un port USB, ainsi qu’un petit guide de prise en main papier en 3 langues dont le français.

Contenu du Eye-Fi Pro X2

Contenu de la boîte du Eye-Fi Pro X2

On remarque alors que la carte qui apparaissait au premier plan, emballage fermé, n’était en fait qu’une carte factice, la véritable carte étant dans le lecteur de carte,  protégée dans l’emballage.  En revanche aucun étui de protection n’est prévu pour protéger la carte quand celle-ci est retirée.

L’image de fond du support d’emballage invite à insérer directement le lecteur de carte USB dans un ordinateur de type PC ou Mac. Ce sont ces indications qui sont données dans le manuel d’installation fourni.
La configuration requise est un ordinateur fonctionnant sous Windows XP (SP3)/Vista/7, sous Mac OSX (Intel) 10,5 ou sous 10,6 (Snow Leopard).  Environ 100 Mo sont nécessaires sur le disque dur de l’ordinateur pour l’installation du logiciel.

Caractéristiques techniques de la Eye-Fi Pro X2

La carte est au format SD-Card, d’une capacité totale de 8 Go, et de classe SDHC 6, c’est-à-dire un indice de rapidité minimale d’écriture de 6Mo/s.

Carte mémoire Eye-Fi Pro X2

La carte supporte les réseaux Wifi en 802.11 b/g/n dans la bande des 2,4Ghz exclusivement. Le constructeur indique clairement sur son site que la bande Wifi des 5Ghz n’est pas supportée.

Les cryptages Wifi supportés sont

  • le WEP statique en 64 et 128 bits,
  • le WPA-PSK,
  • et le WPA2-PSK.

Il est possible d’enregistrer la carte sur plusieurs réseaux wifi au moyen du logiciel (Eye-Fi Center) fourni sur cette dernière.

La portée du Wifi de la carte est annoncée pour plus de 90m en extérieur et de 45 mètres en intérieur. Afin de limiter la consommation énergétique de l’appareil photo, le constructeur annonce avoir mis en place un dispositif optimisant les ressources nécessaires pour la carte, sans plus de détails… Il faut bien avoir conscience que c’est la batterie de l’appareil photo numérique qui va fournir l’énergie nécessaire à la transmission par Wifi.

Outre le transfert de photos au format JPG ou RAW, la carte est également capable de transmettre des vidéos, que ce soit vers un ordinateur ou vers des sites de partage en ligne. Attention pour les vidéos, il ne s’agit pas de transferts « en direct » de la vidéo que l’on réalise (c’est-à-dire en cours d’écriture), mais plutôt du fichier vidéo réalisé (c’est-à-dire fini d’écrire).

La géolocalisation est, quant à elle, réalisée à l’aide des points wifi déjà géographiquement repérés.

Le logiciel d’installation est disponible sur la carte mémoire elle-même, ainsi qu’en téléchargement sur le site du constructeur.

Contenu de la carte

Contenu de la carte mémoire Eye-Fi Pro X2

Installation du logiciel

Nous avons procédé à l’installation du logiciel en environnement Windows 7 64 bits et en environnement Windows XP 32 bits sans aucun souci particulier.

Une fois le lecteur de carte USB muni de la carte Pro X2 inséré dans l’ordinateur,  l’installation du  logiciel Eye-Fi Helper en version 3.2 s’exécute.

Eye-Fi Helper

Lancement de Eye-Fi Helper

Le bouton suivant cliqué, le contrat de licence accepté, puis le chemin d’installation validé, le logiciel d’installation s’exécute de manière autonome sans intervention supplémentaire de l’utilisateur. Il exécute automatiquement par la suite un autre logiciel baptisé Eye-Fi Center :

Installation de Eye-Fi Center

Installation de Eye-Fi Center

Sur notre ordinateur de test, le logiciel Adobe AIR n’était pas installé. Un message nous invite alors à procéder à son installation qui se déroule de la même manière que l’installation de Adobe Flash ou encore Adobe Acrobat Reader.

Adobe AIR

Il est nécessaire d’installer Adobe AIR…

Une fois l’installation d’Adobe Air et du Eye-Fi Center achevée, et sans aucune intervention supplémentaire, une mise à jour de Eye-Fi Center en version 3.3.0 est détectée sur Internet et nous sommes invités à procéder à son installation.

Eye-Fi Updater

Eye-Fi Updater : mise à jour du logiciel

Un simple clic sur le bouton Download & Install Now procède au téléchargement ainsi qu’à la mise à niveau du Eye-Fi Helper et du Eye-Fi Center.

Mise à jour Eye-Fi

A cette occasion, et suivant comment l’ordinateur est paramétré, on est invité à autoriser le pare-feu de Windows à rendre fonctionnelles l’ensemble des fonctionnalités du logiciel, et des vérifications de communications sont exécutées pour s’assurer que tout est convenablement installé.

Ouverture parfeu

Ouverture du pare-feu de Windows

réglage parefeu

Test des connexions

La carte SD est alors détectée par le logiciel comme étant une carte Eye-Fi :

détection carte SD comme Eye-Fi

install 10

On peut enfin lancer le Eye-Fi center, qui s’ouvre sur un message d’astuce d’utilisation :

Eye-Fi Center

Eye-Fi Center

Le logiciel est alors fonctionnel.

Paramétrage de la carte Eye-Fi : le Wifi réseaux privés et réseaux publics

Pour pouvoir paramétrer la carte Eye-Fi, celle-ci doit être présente dans n’importe quel lecteur de carte SD. Celui fourni par le constructeur n’étant pas obligatoire puisque nous avons pu exécuter son paramétrage dans le lecteur SD-Card de notre ordinateur portable DELL ayant servi à l’occasion de ces tests. Néanmoins, la fourniture par Eye-Fi d’un lecteur de carte SD à connecter sur un port USB est une très bonne initiative.

Il s’agit tout d’abord de définir les réseaux wifi auxquels la carte peut se connecter. Plusieurs protocoles de cryptage sont supportés et il est possible de faire détecter tous les réseaux environnants ou de saisir manuellement un réseau qui serait hors de portée :

Paramétrage wifi des réseaux privés : Ouvert, Wep, WPA, WPA2

Paramétrage wifi des réseaux privés : Ouvert, Wep, WPA, WPA2

Il est ainsi possible de définir jusqu’à 32 réseaux privés auxquels la carte sera autorisée à se connecter.

Mais lorsqu’on est en extérieur, il est également possible de se connecter à des réseaux ouverts publics. Pour cela, une option est disponible pour indiquer si la carte est autorisée à transférer les photos via ce type de réseau.

Paramétrage Wifi des réseaux publics

Paramétrage Wifi des réseaux publics

Paramétrage de la carte Eye-Fi : le Wifi Direct-Mode

Enfin un troisième mode de transfert Wifi est disponible : il s’agit du Direct Mode. Dans ce mode, la carte Eye-Fi crée un réseau Ad-hoc protégé en WPA2, à la norme Wifi 802 .11n sur lequel un appareil sous iOS ou Android (du type Smartphone, iPod, tablettes, etc.) pourra se connecter.

Paramétrage du Wifi en Direct Mode

Paramétrage du Wifi en Direct Mode

Les photos y seront alors directement transférées.

Réseau Ad-hoc Eye-Fi

Réseau Ad-hoc créé par la carte Eye-Fi

Eye-Fi propose sur son site les applications appropriées pour chacun de ces environnements, permettant notamment de les visualiser sur son appareil mobile.

S’il s’agit d’un appareil accédant à Internet avec un débit suffisant (par exemple 3G en HSDPA), il devient alors possible, même en pleine nature, d’envoyer vers les sites de partage, ses prises de vues, ou tout simplement de commencer à regarder les photos réalisées sur un écran plus grand que celui de l’appareil ayant servi à la prise de la photographie. Il devient alors possible, en photographie paysagère par exemple, d’envisager un travail de terrain un peu plus approfondi en décidant, le cas échéant, de réaliser un nouvelle série de vues.

Sélection et gestion des formats transférés

Les appareils photos, suivant les modèles, prennent les photos au format JPEG et également en RAW pour les boîtiers reflex. Il est possible de définir pour chacun de ces formats les options de transferts et de stockage distant, et cela de manière indépendante l’une de l’autre.

Ainsi, les deux onglets Photos et RAW proposent chacun deux écrans de paramétrage analogues où l’on va pouvoir définir l’emplacement de stockage sur l’ordinateur qui réceptionnera les photos et la manière dont celles-ci seront triées : un sous-dossier par date, le format de date étant personnalisable, ou tout mettre dans un seul et unique dossier.

Organisation du dépôt des photos sur l'ordinateur

Organisation du dépôt des photos sur l’ordinateur

La publication sur Internet peut se faire par le biais de plates-formes populaires telles que Facebook, Flickr, MobileMe ou encore Picasa…

Publication sur les plates-formes les plus populaires

Publication sur les plates-formes les plus populaires

…mais également sur d’autres plus ou moins connues :

Transfert photos

Transfert photos

On peut également définir le partage de photos vers son propre site serveur FTP. Ainsi, ce dernier, couplé à un NAS (du type Synology tel que ceux déjà présentés dans nos précédents dossiers sur le DS211j et le DS1511+), il devient facile de partager ses photos familiales ou de PME, à l’aide du progiciel PhotoStation inclus, sans avoir  recours à une solution d’hébergement par un tiers.

L’onglet Vidéos reprend exactement les mêmes paramétrages que pour les deux autres, mais dans la rubrique Publier, on retrouve en plus dans les sites de partages, l’inévitable support de publication sur YouTube.

Publication des photos sur YouTube

Publication sur YouTube dans Eye-Fi Center

Paramétrage de la carte Eye-Fi : mode de transferts

La carte Eye-Fi supporte différentes politiques de transferts des photos qui ont été prises, s’appliquant à tout ou partie des photos.

Les différents modes de transferts

Les différents modes de transferts

Ainsi, le mode de gestion automatique permet le transfert intégral de toutes les photos réalisées vers l’ordinateur désigné et le site de partage en ligne le cas échéant. C’est ce mode qui est activé par défaut.

Mais il est également possible de ne transférer vers le site de partage que les photos sélectionnées sur l’appareil photo au moyen de l’option de Protection de la photo prise de l’appareil, tout en transférant l’intégralité des photos réalisées vers son ordinateur.
Enfin, il est également possible de ne transférer que les photos sélectionnées vers l’ordinateur et le site de partage choisis le cas échéant.

En présence d’un point Wifi ou d’une connexion Ad-hoc, il est possible d’activer un mode spécifique, appelé Mémoire illimitée.

Paramètre Mémoire illimitée

Paramètre Mémoire illimitée

L’objet de ce mode est de commencer à effacer de la carte les fichiers qui ont été déjà transférés. Ce mode peut s’avérer utile en cas de grandes séances de photos ou à la suite d’un reportage où l’on a eu peu l’occasion de vider la carte mémoire.

Pour que les photos soient envoyées à destination de l’ordinateur choisi, il est inutile que celui-ci soit allumé au moment du transfert, c’est-à-dire dans l’idée, au moment de la prise de vue.
En effet, Eye-Fi propose un espace de stockage temporaire (7 jours) sur son site, nommé Eye-Fi view. C’est cet espace qui utilisé par l’option dont l’objet est appelé Transfert relayé qui est automatiquement activé lorsqu’on active les options Points d’accès ou Eye-Fi view et qui sert lorsque l’ordinateur destinataire est éteint.

Lorsque l’ordinateur destinataire des photos les reçoit, une notification, sous forme d’une vignette s’affichant en bas à droite de l’écran, montre une prévisualisation des photos téléchargées, ainsi que leur nombre.

Paramétrage de la carte Eye-Fi : Eye-Fi View et Notifications

Eye-fi view est un espace temporaire fourni par Eye-Fy. Il permet la visualisation et le transit des  photos réalisées puis transférées par exemple à l’occasion de la présence d’un point Wifi privé connu ou d’un point wifi ouvert, lors de la prise de vue.

Transfert Eye-fi View

Transfert Eye-fi View

On peut atteindre cet espace  en visualisation par un  simple navigateur Web et les identifiants fournis à l’installation du logiciel Eye-Fi Center. Il devient alors possible de montrer ses photos à quiconque…

EyeFi View

Eye-Fi view pour montrer et partager ses photos

…mais également, à l’aide du menu Share de sélectionner des photos que l’on peut envoyer directement par mail ou partager sur la plate-forme de partage en ligne (Picasa, Facebook, etc…) définie au moment de la configuration de la carte Eye-Fi, ou de télécharger directement la photo avec l’option Download. On récupère dans ce dernier cas un fichier .ZIP contenant l’intégralité des photos sélectionnées.

En souscrivant un abonnement mensuel ou annuel, il est possible de rendre valide cet espace de stockage pour une durée supérieure à 7 jours : on dispose alors d’un compte Eye-Fi Premium. Le coût au moment de ce test est de 49,99 € pour un an et de 4,99 € pour un mois.

Dans l’onglet Notifications de la configuration de la carte, il est possible de se faire envoyer un Tweet, un message sur son mur Facebook ou un email lorsque le téléchargement du contenu en ligne est terminé.

Paramétrage des notifications

Paramétrage des notifications

Géolocalisation Eye-Fi

Les photos peuvent être géolocalisées lors de la prise de vue sous certaines conditions. En effet, une fois l’option activée dans le paramétrage de la carte, cette dernière mémorise les points Wifi environnants au moment du transfert de la photo.

Activation de la géolocalisation

Activation de la géolocalisation

Les photos une fois transférées sur Eye-Fi, ces informations sont décryptées à partir de la base du Wifi Positioning System (WPS) et la géolocalisation est alors effectuée sur une carte Google Maps.

Si le transfert s’effectue au voisinage de la prise de vue, cela ne pose aucun problème mais si, en revanche, le transfert se produit loin de la prise de vue, la géolocalisation est inexacte.

Ainsi, nous avons procédé à une série de photos lors d’une manifestation type « vide-grenier », au bord d’un lac dans une forêt, autrement dit loin de tout point Wifi ! A notre retour, sans aucun problème, mais avec un certain délai du fait du nombre de photos, celles-ci se sont transférées avec la localisation de notre lieu de transfert !

Repère photos géolocalisées

Un petit repère orange en bas à droite indique des photos géolocalisées

Une carte Google Maps de la photo géolocalisée

Une carte Google Maps associée à une photo géolocalisée

Malheureusement, il ne semble qu’aucune possibilité ne soit donnée par le Eye-Fi Center (le logiciel ou sur le site Web de Eye-Fi) pour que l’utilisateur puisse corriger le cas échéant les données de géolocalisation. Il est alors nécessaire de passer par un logiciel tiers pour y parvenir.

Il n’est donc pas question pour la carte Eye-Fi Pro X2 de se substituer à une tête GPS dédiée au boîtier de prise de vues, mais elle peut néanmoins rendre des services dans des situations de photographies métropolitaines où il y a une bonne densité de réseaux wifi.

La prise de vue

Une fois le paramétrage effectué, on insère la carte dans un appareil photo et on réalise ses shoots photos. Nous avons ainsi pu prendre des photos dans différents appareils qui nous ont servi lors de nos tests avec les appareils reflex : Nikon D80 et D90, mais aussi avec un ancien compact : le Canon PowerShot A710is. Nous n’avons eu absolument aucun problème de compatibilité pour la prise de vue : la carte a été supportée sans manipulation particulière, malgré une insertion et surtout une extraction de la carte un peu délicate dans les 2 boîtiers Nikon utilisés : la carte « accroche » un peu dans le logement du boîtier.

Eye-Fi propose sur son site une liste d’appareils photos compatibles…heureusement !
En effet, alors que le transfert wifi ne connaissait aucun problème avec le compact de chez Canon et le Nikon D90 (boîtier réflex), il nous a fallu chercher dans la base de connaissances de Eye-Fi pour comprendre pourquoi le Nikon D80 (boîtier réflex) ne transférait pas les photos.

Paramétrage du Nikon D80

Il faut bien comprendre que l’alimentation du Wifi de la carte a pour source d’énergie la batterie de l’appareil photo dans laquelle elle est insérée. Visiblement, le circuit d’alimentation interne du D80 nécessite que le paramétrage de la mesure de l’exposition et de l’affichage dans le viseur ne soit pas réglé sur 6 secondes comme il l’est par défaut, mais sur 30 minutes pour que les transferts s’exécutent sans problème. Ce n’est pas le cas sur le Nikon D90 du même constructeur.

Il faudra donc, en cas de soucis avec son boîtier photos, se reporter au support de Eye-Fi ou à la communauté des utilisateurs de carte Eye-Fi.

La rapidité de la carte (SDHC classe 6) nous a permis des transferts soutenus quand on n’utilise pas le mode wifi, mais également des prises de vues en rafales avec le même rythme soutenu que notre carte SanDisk Extreme III  4Gb de classe 6 également.

Autonomie de la Eye-Fi

Bien évidemment, la question de l’autonomie de l’appareil photo se pose quand on pense aux habituelles consommations « excessives » du Wifi (en tout cas supérieures en général au Bluetooth par exemple).

Il faut reconnaître que sur les boîtiers Nikon D80 et D90, la surconsommation ne s’est pas vraiment fait sentir par rapport à une carte non Wifi, mais leurs batteries respectives sont très endurantes.

Concernant le compact Canon A710is utilisé, qui fonctionne sur piles R6 1,5V, (de surcroît nous utilisions des NiMh rechargeables du commerce), il nous a semblé réaliser un peu moins de photos qu’habituellement avec ces mêmes piles.

Quant à l’autonomie en terme de prise de vues sans décharger la carte, les 8 Go laissent la possibilité de prendre plus de 1000 photos avec un Nikon D80 ou D90 en JPEG avec une résolution maximale…et davantage encore avec un compact tel que le Canon utilisé.
En mode RAW+ JPEG Fine sur un D80 ou D90 on atteint presque 500 vues possibles dans la résolution maximale de l’appareil…

Autant dire qu’en usage « classique », même sans Wifi, la carte offre un espace confortable. Si on y ajoute la présence d’un point Wifi permettant l’usage du mode Mémoire illimitée mentionné plus haut, on peut considérer disposer d’un espace effectivement quasi illimité en photographie événementielle tel qu’un mariage, un anniversaire, un spectacle en direct, etc.

Notre avis sur la carte Eye-Fi Pro X2

Après ces nombreuses séances photographiques et manipulation du logiciel Eye-Fi center, nos impressions sont plutôt bonnes. Certes, il nous a fallu un peu de temps pour nous habituer au logiciel et à ses fonctions, d’autant plus que l’aide ne semble pratiquement que disponible sur Internet (connexion indispensable), mais accessible par simple clic dans le logiciel. Cette aide est souvent en Français mais parfois les pages apparaissent en Anglais.

Le transfert instantané des photos lors de la prise de vue existe déjà chez de nombreux fabricants de boîtiers réflex, mais à des prix en général plus coûteux ou/et pas toujours sous forme de transfert Wifi mais plutôt à l’aide de câbles.

Alors, effectivement, cette carte permet une grande liberté de transferts des photos, sans utiliser les traditionnels câbles USB ou l’extraction de la carte mémoire pour la mettre dans un lecteur d’ordinateur. C’est un avantage indéniable. Mais la lecture directe de la carte (par câble ou par lecteur de carte) reste la solution la plus rapide pour celui qui privilégie la vitesse avant tout, au détriment de la commodité de manipulation. Ce type de transfert reste naturellement possible avec cette carte, c’est donc bien une fonctionnalité qu’elle apporte.
Ainsi, il devient aisément possible, lors d’une manifestation ou d’une soirée entre amis, de projeter par exemple quasi instantanément les photos au fur et à mesure de leur prise, mais également de « vider » sa carte mémoire lors d’un périple où l’on ne dispose que de son appareil photo, mais où on est amené à rencontrer des points Wifi ouverts…

Comme on le voit, cette carte peut apporter une réponse à des situations très spécifiques, tout en apportant les mêmes services qu’une carte usuelle, voire un peu plus quand on est dans des zones couvertes par des points Wifi localisés par WPS. C’est une solution plus économique que l’intégration d’une puce GPS, mais qui ne la remplace pas si l’on a un besoin absolu de la localisation en toutes circonstances.

Au regard de l’ensemble de ces remarques, et avec un prix voisin de 100 euros au moment de ce test, c’est un produit avec un rapport qualité/prix/services rendus très intéressant, qui mérite d’être découvert.

4 Commentaires
0

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
ZzGeekmax84300 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
max84300
Invité
max84300

Bonjour! Enfin l’appareil que j’attendais depuis longtemps ? J’ai 61 ans, mais 40 ans de photos argentiques… je ne connais guère le numérique mais possède un Canon 450D dont je me sers les dimanches pour photographier les équipes locales de foot, rugby à XIII, moto-ball, hand, etc… et à la fin des rencontres nombreux sont les jeunes qui viennent me voir pour que je leur fasse défiler mon reportage de 60 à 100 vues/match.. Mais je souhaitais la création d’un appareil qui me permette d’envoyer directement sur leur téléphone mobile ou clé USB mes images…pour qu’ils puissent les emporter tout… Lire la suite »

ZzGeek
Invité
ZzGeek

max84300 a dit : Bonjour! Enfin l’appareil que j’attendais depuis longtemps ? J’ai 61 ans, mais 40 ans de photos argentiques… je ne connais guère le numérique mais possède un Canon 450D dont je me sers les dimanches pour photographier les équipes locales de foot, rugby à XIII, moto-ball, hand, etc… et à la fin des rencontres nombreux sont les jeunes qui viennent me voir pour que je leur fasse défiler mon reportage de 60 à 100 vues/match.. Mais je souhaitais la création d’un appareil qui me permette d’envoyer directement sur leur téléphone mobile ou clé USB mes images…pour qu’ils… Lire la suite »

max84300
Invité
max84300

Merci pour ces précisions qui me font comprendre que la présence de l’ordinateur portable est néanmoins indispensable sur le terrain ?Il n’y a donc aucune possibilité de transférer des copies de vues directement du Canon vers un mobile ou clé USB sans ordinateur?Dommage… un jour viendra peut-être?

ZzGeek
Invité
ZzGeek

max84300 a dit : Merci pour ces précisions qui me font comprendre que la présence de l’ordinateur portable est néanmoins indispensable sur le terrain ?Il n’y a donc aucune possibilité de transférer des copies de vues directement du Canon vers un mobile ou clé USB sans ordinateur?Dommage… un jour viendra peut-être? Petite précision : quand j’ai parlé d’ordinateur , j’aurai dû dire ordinateur ou téléphone mobile de type smartphone : le transfert est possible en wifi directement vers un seul smartphone s’il est équipé de l’application Eye-Fi. Si de plus ce smartphone dispose de la 3G (et de l’abonnement approprié)… Lire la suite »

Plus dans Tests matériels
Test du chargeur de secours Beam de Xoopar Design

Xoopar Design a pensé aux utilisateurs nomades en proposant un chargeur de secours pour le moins ingénieux : le Beam.…

Fermer