Accueil » News IT » Aiosyn renforce sa solution de contrôle qualité optimisée par l’IA pour les images de pathologie numériques afin de soutenir la coloration en immunohistochimie (IHC)

Aiosyn renforce sa solution de contrôle qualité optimisée par l’IA pour les images de pathologie numériques afin de soutenir la coloration en immunohistochimie (IHC)

Par Business Wire

NIMÈGUE, Pays-Bas–(BUSINESS WIRE)–Aiosyn, une société de logiciels qui développe des solutions de pathologie optimisées par l’IA, annonce les dernières avancées de son algorithme de contrôle qualité (QC) automatisé. La solution de QC d’Aiosyn, AiosynQC, est maintenant entièrement compatible avec les images d’immunohistochimie (IHC), en plus des images d’hématoxyline et d’éosine (H&E). Cette mise à jour consolide les avantages apportés par AiosynQC et permet aux laboratoires qui s’appuient grandement sur la coloration IHC de rationaliser davantage les opérations.


« L’immunohistochimie fait partie intégrante des pratiques de pathologie modernes, et nous sommes ravis de proposer une solution de QC optimisée par l’IA compatible avec la coloration IHC, permettant aux laboratoires d’améliorer encore leur flux de travail pathologique », explique David Tellez, responsable de la technologie, Aiosyn.

AiosynQC reconnaît et signale automatiquement les artefacts les plus courants dans les images d’histologie, améliorant ainsi la qualité et la vitesse du flux de travail de la pathologie numérique. La solution aide les laboratoires à s’assurer que seules les images de haute qualité sont utilisées par les pathologistes, les techniciens et les chercheurs. Avec la possibilité de signaler les cas problématiques avant qu’ils n’arrivent jusqu’au pathologiste, AiosynQC améliore l’efficacité du flux de travail en réduisant la vérification manuelle des artefacts lors du contrôle qualité des images.

L’IHC est la deuxième technique de coloration la plus courante dans les laboratoires de pathologie après l’H&E et joue un rôle important à la fois dans le travail de diagnostic de routine ainsi que dans la recherche fondamentale et clinique, y compris l’exploration de biomarqueurs. Par conséquent, la compatibilité avec cette coloration marque une étape importante qui souligne l’engagement d’Aiosyn à faciliter l’adoption et l’intégration de ses solutions logicielles dans les flux de travail en pathologie numérique.

Parallèlement à l’expansion de la prise en charge des images IHC, Aiosyn développe activement des algorithmes avancés d’apprentissage profond pour diverses pathologies. Le récent lancement d’AiosynQC sur Sectra Amplifier Marketplace met en valeur l’engagement d’Aiosyn à rendre la technologie optimisée par l’IA accessible aux laboratoires de pathologie du monde entier.

À propos d’Aiosyn

Aiosyn est une société néerlandaise de logiciels médicaux qui se consacre au développement de solutions de pathologie optimisées par l’IA, lesquelles seront intégrées dans les flux de travail standard de la pathologie. L’équipe d’Aiosyn s’appuie sur plus de 20 ans d’expérience de recherche dans le domaine de la pathologie et possède une solide expertise dans la pratique de la pathologie.

À propos d’AiosynQC

AiosynQC est une solution optimisée par l’IA pour le contrôle qualité automatisé des images d’histologie numériques. Dans l’UE et au Royaume-Uni, AiosynQC n’est pas considéré comme un dispositif médical en vertu de la législation européenne IVDR et du MDR 2002 du Royaume-Uni, respectivement. AiosynQC n’est pas destiné à être utilisé en tant qu’accessoire, et il n’est pas nécessaire de l’utiliser en combinaison avec une IA ou d’autres dispositifs médicaux pour leur permettre d’accomplir leur fonction ou de contribuer directement à leur fonctionnement.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Anna Correas, spécialiste du marketing et de la communication, Aiosyn

[email protected]