Accueil » News IT » Axelspace s’engage dans la voie d’une activité spatiale durable en adoptant des lignes directrices couvrant tout le cycle de vie des satellites

Axelspace s’engage dans la voie d’une activité spatiale durable en adoptant des lignes directrices couvrant tout le cycle de vie des satellites

Par Business Wire

TOKYO–(BUSINESS WIRE)–Axelspace Corporation, pionnier des microsatellites, a mis en place le « Green Spacecraft Standard 1.0 », dans le but d’équilibrer activités spatiales et développement durable. Nous nous conformerons à ces lignes directrices tout au long du cycle de vie des satellites et en ferons activement la promotion afin que l’activité spatiale durable devienne une norme industrielle.


De quoi s’agit-il avec Green Spacecraft Standard 1.0 ?

Les lignes directrices de durabilité tout au long du cycle de vie des satellites ont été fixées par Axelspace, promoteur actif de l’activité spatiale depuis les années 2000.

Nous appliquerons ces lignes directrices aux futures activités d’AxelLiner en collaboration avec les sociétés de l’alliance manufacturière d’engins spatiaux.

https://www.axelspace.com/assets/pdf/sustainability/greenspacecraftstandard_en.pdf

Green Spacecraft Standard 1.0

1. Présentation

 

1.1

Acronymes

2. Pour une planète durable

 

2.1

Approvisionnement vert

 

2.2

Fabrication verte et Tests

 

2.3

Transport vert

3. Pour un espace durable

 

3.1

Prévention de la dispersion des débris

 

3.2

Élimination des déchets après la mission (PMD, pour Post Mission Disposal)

 

3.3

Prévention de collisions orbitales (COLA : COLlision Avoidance) avec des débris et d’autres satellites

 

3.4

Collaboration avec les agences de la SSA et d’autres opérateurs de satellites

 

3.5

Détection, identification et suivi d’objets orbitaux

 

3.6

Révision par un tiers

Contribuer à l’établissement de normes industrielles pratiques

Nous avons fixé une norme plus élevée que les lignes directrices fournies par les gouvernements nationaux et les organisations internationales. Elle est également conforme aux nouvelles règles de la FCC visant à éliminer les satellites usagés dans les cinq ans suivant leur mise en service, ainsi qu’au SSR, un indicateur permettant d’évaluer la durabilité des opérateurs spatiaux qui a été proposé principalement en Europe. En collaboration avec le professeur Yasuyuki Miyazaki du département d’ingénierie aérospatiale de l’université de Nihon, nous allons formuler et promouvoir activement des lignes directrices internationales, notamment en popularisant le SSR dans la région Asie-Pacifique.

Les mesures de prévention contre les débris et les considérations environnementales globales lors de la fabrication sont également prises en compte

L’année dernière, nous avons annoncé « AxelLiner », un service unique destinés aux microsatellites. Nous avons mis en place le « Green Spacecraft Standard 1.0 » afin de réduire autant que possible l’impact environnemental de la fabrication d’engins spatiaux et ne pas augmenter le nombre de débris spatiaux. Cela va au-delà de l’installation de dispositifs anti-débris, qui a toujours occupé une place centrale en matière de durabilité de l’espace, en incorporant une large gamme de critères pour minimiser l’impact environnemental des projets satellitaux tout au long de leur cycle de vie, depuis la phase de conception du satellite jusqu’à la fin de la mission dans l’espace, à la fois sur Terre et dans l’espace. Nous prévoyons également de mettre à jour ces lignes directrices grâce aux progrès technologiques et en faisant appel au dialogue au sein de l’industrie spatiale.

En tant qu’entreprise respectueuse de l’environnement, nous continuerons à accompagner l’industrie dans ses efforts de développement durable, tout en menant nos activités commerciales dans le respect de l’environnement sur Terre et dans l’espace.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer ici :

https://www.axelspace.com/news/greenspacecraftstandard/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts pour les médias
Axelspace Holdings

Unité des relations publiques, division de la promotion de la communication

[email protected]