Accueil » News IT » EUMETSAT : Une révolution est en marche dans le domaine des prévisions

EUMETSAT : Une révolution est en marche dans le domaine des prévisions

Par Business Wire

DARMSTADT, Allemagne–(BUSINESS WIRE)–Le satellite MTG-I1, tout premier d’une nouvelle génération de satellites météorologiques visant à améliorer encore la surveillance et la prévision de phénomènes météorologiques violents, livre des données préliminaires époustouflantes. Tenant leur promesse, ces données annoncent une révolution dans le domaine des prévisions météorologiques et dans celui de la prévision immédiate de conditions météorologiques extrêmes et destructrices.


Alors que se poursuivent les activités d’étalonnage et de validation des différents éléments du satellite et du segment sol, il a été procédé pour la première fois à la fusion des données collectées par les deux principaux instruments à bord de MTG-I1 – l’imageur combiné flexible (FCI) et l’imageur de détection des éclairs (LI) – afin de mettre en évidence leurs synergies. Cette première série d’animations nous donne un aperçu de ce que le système pourrait générer à l’avenir.

« Ces animations montrent comment la combinaison de ces deux instruments va révolutionner la prévision immédiate et la surveillance des orages violents », explique Phil Evans, Directeur général d’EUMETSAT. « Je suis très impressionné et impatient de découvrir les applications innovantes qui découleront de ces données une fois le système opérationnel ».

Les canaux dans le visible et l’infrarouge à haute résolution de FCI permettent d’observer et de caractériser avec précision les nuages et les orages de jour comme de nuit. Dans le même temps, LI détecte l’activité électrique qui est un indicateur de fortes turbulences atmosphériques et de phénomènes convectifs.

Une fois pleinement opérationnel, MTG-I1 permettra aux météorologues et aux autres scientifiques de surveiller les phénomènes météorologiques extrêmes avec une précision sans précédent. Ses données, inédites et plus précises, permettront également aux modèles de prévision numérique du temps de produire des résultats plus précis, ce qui améliorera la fiabilité des alertes précoces et leur capacité à protéger les biens et les personnes.

« La coopération européenne en matière de données satellitaires est cruciale pour le SMHI, et nous sommes impatients de suivre la mise en service de MTG-I1. Un prévisionniste se fie toujours beaucoup aux informations fournies par les observations météorologiques, en particulier en présence de phénomènes météorologiques extrêmes à évolution rapide. Ces informations doivent être précises et offrir une résolution fine pour mieux rendre compte de phénomènes à l’échelle locale, ce que MTG-I1 sera en mesure de réaliser », déclare Håkan Wirtén, Directeur général de l’Institut suédois de météorologie et d’hydrologie (SMHI).

La tempête Hans a récemment balayé la Suède, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la Lettonie, la Lituanie et la Norvège, entraînant des précipitations extrêmes, des glissements de terrain meurtriers, des inondations de grande ampleur et mettant en péril des vies et des moyens de subsistance de régions entières.

L’animation de MTG-I1 avec la tempête Hans montre comment une masse d’air chaud et humide provenant du sud de l’Europe se heurte à une masse d’air frais provenant de Scandinavie, provoquant des orages violents. Les flux d’énergie et d’humidité ayant persisté, la tempête s’est poursuivie plusieurs jours durant et s’est accompagnée de fortes précipitations et de vents violents.

Des phénomènes météorologiques extrêmes de ce type pourraient devenir de plus en plus fréquents au fur et à mesure que change le climat de la Terre. L’accès libre et en temps opportun à des données d’observation de la Terre offrant une couverture mondiale et à haute résolution, telles que celles que distribue quotidiennement EUMETSAT, jouera un rôle de plus en plus important dans la manière dont nous protégerons nos populations contre ces risques.

Le satellite MTG-I1 a été lancé le 13 décembre 2022. Il est opéré par EUMETSAT depuis son siège situé à Darmstadt, en Allemagne. Approvisionné par l’ESA, il répond aux exigences définies par EUMETSAT en consultation avec les services météorologiques de ses États membres. Thales Alenia Space (France), qui assure la maîtrise d’œuvre de MTG, a construit l’instrument d’imagerie FCI et l’a intégré au satellite MTG-I1, dont OHB (Allemagne) a fourni la plate-forme. L’instrument LI a quant à lui été développé par Leonardo (Italie).

Note aux rédacteurs

De plus amples informations sur toutes les animations réunissant les données des instruments FCI et LI sont disponibles dans le dossier de presse en cliquant ici.

À propos d’EUMETSAT

Agence européenne de satellites météorologiques, EUMETSAT surveille le temps et le climat depuis l’espace. Elle fournit à ses 30 États membres des images et des données satellitaires essentielles à la sécurité des populations et aux secteurs clés de leurs économies.

Pour de plus amples informations : EUMETSAT.

Contacts

Relations avec les médias EUMETSAT :

Tél. : +49 6151 807 7320

Email : [email protected]
www.eumetsat.int