Accueil » News IT » Le président désigné de la COP28 des Émirats arabes unis rend visite à M-KOPA, le leader kényan primé de la fintech en marge du Forum africain de l’énergie

Le président désigné de la COP28 des Émirats arabes unis rend visite à M-KOPA, le leader kényan primé de la fintech en marge du Forum africain de l’énergie

Par Business Wire
  • Le ministre rencontre également l’ancien lauréat de la catégorie Lycées mondiaux et PDG de Mazi Mobility
  • Soutenu par le prix pionnier des Émirats arabes unis, le Prix Zayed pour le développement durable, M-KOPA est en passe d’atteindre 4 millions de consommateurs sous-bancarisés en Afrique subsaharienne d’ici la fin de l’année.

Nairobi, Kenya–(BUSINESS WIRE)–Lors d’une visite à M-KOPA, l’une des plates-formes de fintech pionnières en Afrique, Dr Sultan Ahmed Al Jaber, le président désigné de la Conférence de Dubaï de 2023 sur les changements climatiques (COP28) et ministre de l’industrie et des technologies avancées des Émirats arabes unis, a souligné l’importance des petites et moyennes entreprises concernant la création de technologies capables de réaliser un changement positif durable dans les communautés vulnérables et éloignées, tout en aidant à atteindre nos ambitions climatiques et à maintenir le seuil de 1,5°C à portée de main.


M-KOPA, l’une des entreprises à la croissance la plus rapide en Afrique, est l’un des 106 anciens lauréats du prix Zayed pour le développement durable, le premier prix des Émirats arabes unis récompensant des contributions révolutionnaires dans les domaines de la santé, de l’alimentation, de l’énergie, de l’eau et de l’action pour le climat.

Au cours d’une visite faite aux installations de M-KOPA suivie par un compte-rendu présenté par son directeur général, David Damberger, Dr Al Jaber, qui a contribué à la création du prix et en est le directeur général, a déclaré: “Les lauréats continuent de s’attaquer à certains des défis de développement durable les plus urgents auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Ils fournissent en effet des soins de santé de qualité, des aliments nutritifs, de l’énergie essentielle et un accès à l’eau potable, bref, un monde meilleur pour nous tous”.

Dr Al Jaber participera au Forum africain de l’énergie au Kenya afin de préparer l’accueil de la COP28 par les Émirats arabes unis, qui aura lieu à Dubaï à la fin de l’année et représentera la prochaine étape de la coopération mondiale dans la lutte contre le changement climatique. Le sommet intervient à mi-chemin entre l’accord historique de Paris de 2015 et l’objectif de 2030 concernant l’action pour le climat, et dont émane le premier bilan mondial des réductions d’émissions qui offre à son tour une occasion précieuse d’aligner les efforts mondiaux.

Cette initiative met également en vedette le travail de M-KOPA et d’autres anciens lauréats du prix Zayed pour le développement durable, qui ont relevé les défis liés au climat dans les pays vulnérables du monde entier. Conformément aux priorités des Émirats arabes unis, ils ont pris des mesures primordiales pour réformer l’utilisation des terres, transformer les systèmes alimentaires et assurer une transition énergétique pragmatique.

Depuis sa création en 2010, M-KOPA a réduit plus de 2 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone, connecté 400 000 nouveaux utilisateurs à Internet et servi plus de 3 millions de clients en Afrique subsaharienne. Pour y parvenir, la société a construit l’une des plateformes de financement connectées les plus avancées au monde, déployant 1 milliard de dollars américains de crédit aux personnes financièrement exclues. La société a également fourni une formation et des emplois considérables, générant plus de 180 millions de dollars de revenus supplémentaires pour ses agents de vente.

Le modèle de crédit flexible adopté par M-KOPA permet aux particuliers de verser un petit acompte et d’avoir un accès instantané aux produits de première nécessité, y compris les motos électriques, les systèmes d’énergie solaire, les smartphones, puis de passer aux services financiers numériques tels que les prêts et l’assurance maladie. Plus récemment, la société a conclu avec succès plus de 200 millions de dollars de financement par emprunt lié au développement durable pour favoriser l’inclusion financière des femmes et réduire les émissions de gaz à effet de serre sur ses marchés d’Afrique de l’Est en développant davantage son offre de produits solaires, contribuant ainsi de manière significative à la lutte contre le changement climatique.

Pour sa part, David Damberger, Directeur général de M-KOPA, a souligné: “Ce fut un privilège de recevoir aujourd’hui Son Excellence Dr Sultan Al Jaber et de faire preuve d’impact remarquable grâce à nos solutions durables”.

“Recevoir le Prix Zayed pour le développement durable a marqué un moment charnière dans notre parcours, et nous apprécions profondément cette récompense. Chez M-KOPA, nous sommes inspirés par un engagement profondément enraciné à autonomiser les consommateurs sous-bancarisés tout en luttant contre le changement climatique grâce à notre modèle de crédit flexible et à nos solutions d’énergie propre. Nous espérons sincèrement que notre succès inspirera d’autres petites entreprises et entrepreneurs à travers l’Afrique à déposer leurs candidatures pour le prix, puisqu’ il a le pouvoir de conduire un changement transformateur. De plus, cela témoigne du soutien des Émirats arabes unis aux petites entreprises africaines et de son héritage humanitaire, qui continue d’autonomiser et d’élever les communautés du monde entier”, a-t-il ajouté.

Au cours de sa visite, Dr Al Jaber a également rencontré Jesse Forrester, l’ancien lauréat du Prix de la catégorie des lycées mondiaux et actuel PDG de Mazi Mobility, qui a informé le président désigné de la COP sur son entreprise d’e-mobilité, qui exploite une flotte de motos électriques et de tuk-tuks.

Dans ce contexte, Dr Al Jaber a dit: “La catégorie Lycées mondiaux a été lancée pour inspirer les jeunes à réaliser leur potentiel et les encourager à poursuivre des carrières dans le domaine du développement durable. Voir cela se concrétiser grâce à l’un de nos précédents lauréats en dit long sur l’impact transformateur du prix. Voir directement ce que Jesse a construit est vraiment inspirant et devrait servir de modèle à d’autres jeunes entrepreneurs qui espèrent changer le monde”.

“Le changement climatique pose un défi dans les domaines de la santé, de l’alimentation, de l’énergie et de l’eau, entre autres. Et ce n’est qu’en adoptant l’approche ‘tout ce qui précède’ que nous pouvons espérer assurer une transition juste qui n’exclue personne. Les PME représentent 80% du PIB mondial, mais la grande majorité n’a même pas encore commencé son parcours net zéro. Le Prix Zayed pour le développement durable est déterminé à autonomiser ceux qui s’acharnent à créer de la valeur dans la transition énergétique et à démontrer que l’action climatique peut mener au développement durable. Alors que nous approchons de la COP28, je suis déterminé à faire entendre la voix et les idées des jeunes entrepreneurs, comme Jesse, et à veiller à ce que nous apportions des solutions pratiques qui peuvent changer la vie de millions d’autres comme lui”.

Dans sa 15ème année, le Prix Zayed pour le développement durable a transformé la vie de plus de 378 millions de personnes dans le monde en permettant à 106 anciens lauréats de faire la différence. Le Prix récompense à hauteur de 600 000 de dollars chaque lauréat dans les catégories Santé, Alimentation, Énergie, Eau et Action pour le climat pour élargir la portée et l’échelle de ses solutions de développement durable. Six lauréats dans la catégorie Lycées mondiaux reçoivent chacun un montant maximal de 100 000 de dollars. Le prix a attribué jusqu’à présent 3,6 millions de dollars américains afin d’accorder aux entrepreneurs les moyens nécessaires pour créer leurs solutions.

À propos du Prix Zayed pour le développement durable

Le Prix Zayed pour le développement durable a été créé en hommage à l’héritage du défunt Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, le père fondateur des Émirats arabes unis. Le prix vise à stimuler le développement durable et l’action humanitaire et à récompenser les organisations et les lycées ayant offert des solutions durables innovantes dans les catégories de la santé, de l’alimentation, de l’énergie, de l’eau, de l’action climatique et des lycées mondiaux. Depuis plus de 15 ans, grâce à ses 106 lauréats, le Prix a fait preuve d’impact positif sur la vie de plus de 378 millions de personnes dans 151 pays.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

*Source: AETOSWire

Contacts

Stephen Worsley
[email protected]