Accueil » News IT » L’ONUDI annonce une alliance IA avec Huawei et des partenaires mondiaux pour aider les industries à passer au numérique

L’ONUDI annonce une alliance IA avec Huawei et des partenaires mondiaux pour aider les industries à passer au numérique

Par Business Wire

FÉNYESLITKE, Hongrie–(BUSINESS WIRE)–L’Intelligent Rail & Logistics Forum 2023 s’est tenu aujourd’hui à Fényeslitke, en Hongrie. Lors de ce forum, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) a annoncé qu’elle établirait l’Alliance mondiale sur l’intelligence artificielle pour les secteurs de l’industrie et de la fabrication avec Huawei et des partenaires internationaux en juillet. Cette alliance s’engagera à créer une plateforme de collaboration et de partage des connaissances pour promouvoir l’innovation et l’application des technologies d’IA dans les secteurs de l’industrie et la fabrication et pour stimuler l’économie numérique.


Dans son discours, Ciyong Zou, adjoint au directeur général et administrateur de l’ONUDI, déclare : « Nous découvrons comment la connectivité mobile et l’innovation industrielle se rejoignent. La 5G combinée à l’IA et au cloud computing apporte de nombreux avantages aux secteurs du transport et de la logistique. L’efficacité et la qualité des emplois se sont considérablement améliorées. La sécurité du site s’est améliorée. La participation des femmes a augmenté dans un environnement de travail auparavant dominé par les hommes. »

Alors que les avantages des solutions d’IA deviennent de plus en plus visibles dans tous les secteurs, il est important d’aider les entreprises à passer au numérique. « L’objectif de l’Alliance est de servir de plateforme de collaboration, de partage des connaissances et de présentation des bonnes pratiques », ajoute Ciyong Zou.

János Tálosi, PDG d’East-West Intermodal Logistics Plc., explique que « Le terminal intermodal East-West Gate (EWG) a commencé ses opérations en octobre 2022. À ce terminal, 1 million d’EVP (équivalent vingt pieds) peuvent être rapidement chargés et déchargés entre les voies ferrées à voie large et à voie normale chaque année, ce qui signifie des exigences élevées en matière d’efficacité et de sécurité. Comme la 5G permet l’interconnexion de toutes les communications internes et des équipements techniques, les grues hautement automatisées du terminal peuvent être contrôlées à distance et sont capables de mouvements délicats. Cela améliore considérablement la productivité tout en offrant un environnement de travail plus confortable pour les opérateurs. »

« Ce projet marque une étape clé dans le développement des technologies 5G en Hongrie et la numérisation du fret ferroviaire, et permet à EWG de devenir un hub logistique ferroviaire intermodal à l’ère numérique », ajoute János Tálosi.

Radoslaw Kedzia, vice-président de la région CEE et Pays nordiques de Huawei, déclare : « Le terminal intermodal East-West Gate est l’histoire d’une création de valeur sociale avec une excellente collaboration de différents partenaires et investisseurs dévoués. Les solutions numérisées et de haute technologie de l’installation encouragent de nombreux jeunes locaux à rester dans la région. L’âge moyen des employés est de 23 à 25 ans. Cela apporte une sécurité élevée et un environnement sain et propre pour les travailleurs, et élimine les conditions difficiles. Cette solution prouve que la 5G a bien été appliquée dans le secteur ferroviaire intelligent de l’Europe en utilisant les technologies numériques de nouvelle génération, et qu’elles résolvent des problèmes communs, favorisant la transformation numérique. »

L’Intelligent Rail & Logistics Forum 2023 a eu lieu au terminal intermodal East-West Gate (EWG) situé à Fényeslitke, en Hongrie, couvrant une superficie de 5 millions de mètres carrés, y compris le terminal, les entrepôts et les zones de développement. Il s’agit du terminal intermodal intérieur le plus grand et le plus moderne de ce type et du premier port ferroviaire à conteneurs privé soutenu par la 5G en Europe.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

[email protected]