Accueil » News IT » MMI prend de l’ampleur au niveau mondial grâce à un certain nombre d’accords de distribution et d’approbations réglementaires

MMI prend de l’ampleur au niveau mondial grâce à un certain nombre d’accords de distribution et d’approbations réglementaires

Par Business Wire

L’expansion concerne notamment le marché des procédures microchirurgicales qui connaît la croissance la plus rapide et offre des possibilités de progrès considérables et de meilleures options de traitement pour les patients

JACKSONVILLE, Floride–(BUSINESS WIRE)–MMI (Medical Microinstruments, Inc.), une société de technologie robotique qui se consacre à l’élargissement des options de traitement et à l’amélioration des résultats cliniques pour les patients souffrant de pathologies complexes, a annoncé aujourd’hui avoir franchi des étapes importantes sur deux continents, et avoir augmenté la portée mondiale du système chirurgical Symani®. La société a annoncé ce qui suit :


  • MMI a conclu un accord de distribution exclusif avec Gunze Medical Limited, l’un des principaux développeurs et fabricants de dispositifs médicaux au Japon. L’accord, qui marque une étape vers la commercialisation du dispositif Symani au Japon, devrait permettre, après approbation réglementaire, aux hôpitaux de ce pays d’étendre leurs programmes de chirurgie ouverte aux procédures de microchirurgie et de supermicrochirurgie.
  • Le système chirurgical Symani a maintenant reçu des approbations réglementaires dans 35 pays à travers le monde, ses approbations les plus récentes ayant eu lieu à Hong Kong, en Malaisie, en Nouvelle-Zélande et à Taïwan. Ce sont là les derniers jalons réglementaires franchis par Symani après l’autorisation de l’utilisation commerciale du système par la Food and Drug Administration des États-Unis en avril dernier.
  • La société a étendu ses efforts de commercialisation en Europe en concluant un partenariat avec Synektik Group, un intégrateur de premier plan de solutions médicales innovantes couvrant six pays d’Europe de l’Est. Cet accord marque une nouvelle étape dans le renforcement de la position de Synektik comme premier distributeur de systèmes médicaux robotisés dans la région.

« La demande d’options chirurgicales innovantes, moins invasives et très précises augmente dans le monde entier, en particulier en Asie, où la microchirurgie et la chirurgie reconstructive ont toutes deux une longue histoire », a déclaré Mark Toland, PDG de MMI. « Les récentes approbations réglementaires que nous avons obtenues dans de nombreux pays et les relations de plus en plus étroites que nous entretenons avec des distributeurs sur certains marchés clés nous ont permis d’être en avance sur notre calendrier d’expansion mondiale. Chaque nouvelle étape représente un pas de plus vers l’élargissement de l’accès des patients du monde entier à des techniques microchirurgicales hautement avancées. »

Le système chirurgical Symani répond de manière unique aux besoins de la microchirurgie et de la supermicrochirurgie en termes d’échelle et de complexité, notamment pour les procédures d’anastomose et de suture de petites structures anatomiques comme les vaisseaux sanguins et lymphatiques, au cours des interventions chirurgicales ouvertes. En permettant aux chirurgiens de reproduire les mouvements naturels de la main humaine à l’échelle microscopique, le système peut contribuer à restaurer la qualité de vie d’un plus grand nombre de patients, accélérer le nombre de chirurgiens capables de repousser les limites des procédures complexes liées aux anatomies délicates, et permettre aux hôpitaux d’étendre leurs programmes de chirurgie ouverte.

« Notre partenariat avec MMI va faciliter le déploiement du système chirurgical Symani au Japon », a déclaré Shojiro Matsuda, président de Gunze Medical Limited. « Nous avons à cœur d’élargir l’accès des patients à la microchirurgie assistée par robot et pensons que le succès clinique avéré de Symani va nous permettre d’offrir davantage dans le cadre de nos relations avec les organisations de prestation de soins expertes en chirurgie plastique et en chirurgie reconstructive. »

Concernant la microchirurgie, l’Asie-Pacifique est le marché qui connaît la croissance la plus rapide au monde, et Taïwan en particulier constitue un centre d’innovation microchirurgicale qui attire des chirurgiens du monde entier. MMI a déjà signé un accord de distribution dans le pays pour appuyer l’approbation réglementaire de son produit, et après autorisation, les détails sont en cours de finalisation.

« La mission que MMI s’est donné d’élargir l’accès des patients à des options microchirurgicales hautement spécialisées s’aligne parfaitement sur la nôtre, qui est de contribuer à renforcer les capacités robotiques en Pologne et en Europe de l’Est », a déclaré Cezary Kozanecki, fondateur et PDG de Synektik. « Symani a introduit un nouveau niveau de capacité, permettant aux chirurgiens de réaliser des procédures exceptionnellement précises, notamment pour ce qui est du traitement des lymphœdèmes, des reconstructions liées aux cancers de la tête et du cou et de la reconstruction mammaire autologue. Nos partenaires travaillant pour les systèmes de santé ont déjà fait savoir à quel point ils souhaitaient étendre leurs capacités de chirurgie ouverte afin d’inclure des procédures qu’ils n’étaient pas en mesure de réaliser auparavant. »

Pour en apprendre davantage sur MMI et sur le système chirurgical Symani, visitez le site web de MMI à l’adresse : https://mmimicro.com.

À propos de MMI

MMI (Medical Microinstruments, Inc.) s’est donné pour mission de faire progresser la technologie robotique pour repousser les limites de la chirurgie traditionnelle ouverte des tissus mous et ouvrir aux chirurgiens de nouvelles opportunités de restauration de la qualité de vie pour un plus grand nombre de patients souffrant de pathologies complexes. L’entreprise a été fondée en 2015 près de Pise, en Italie, et son système chirurgical exclusif Symani® combine les micro-instruments de poignet les plus petits au monde avec des technologies de réduction des tremblements et de mise à l’échelle des mouvements, afin de répondre à de nombreux besoins non satisfaits des patients à travers le monde. Première en son genre, cette plateforme robotique chirurgicale destinée à la microchirurgie traditionnelle ouverte des tissus mous peut faciliter la réparation microvasculaire et la réparation lymphatique. En Europe et dans la région Asie-Pacifique, la plateforme peut également servir à la réparation des nerfs périphériques. L’utilisation du système Symani est autorisée aux États-Unis par la FDA et le dispositif médical bénéficie en outre du marquage CE en Europe. MMI est soutenue par des investisseurs mondiaux, notamment Fidelity Management & Research Company, Andera Partners, BioStar, Deerfield Management, Fountain Healthcare Partners, Panakès Partners, RA Capital, Sambatech et Wellington Partners.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Médias :

Dan Ventresca

Matter Health pour MMI

[email protected]

Relations avec les investisseurs :

Lisa Croke

[email protected]