Accueil » News IT » Third World: The Bottom Dimension : soutenue par Tezos, l’exposition de l’artiste Gabriel Massan et de ses collaborateurs ouvre ses portes à la Galerie Serpentine

Third World: The Bottom Dimension : soutenue par Tezos, l’exposition de l’artiste Gabriel Massan et de ses collaborateurs ouvre ses portes à la Galerie Serpentine

Par Business Wire

L’exposition immersive permet aux utilisateurs de générer des jetons frappés sur la blockchain Tezos

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Third World: The Bottom Dimension, (Tiers-monde, la dimension inférieure), une exposition et un jeu vidéo qui explorent des souvenirs tokenizés frappés sur la blockchain Tezos, a ouvert ses portes aujourd’hui à la Galerie Serpentine et se poursuivra jusqu’au 22 octobre 2023. L’artiste brésilien Gabriel Massan a conçu le projet en collaboration avec les artistes interdisciplinaires Castiel Vitorino Brasileiro, Novíssimo Edgar, Jota Mombaça, Ventura Profana et le chanteur et producteur de musique LYZZA. Third World explore les paysages convergents et les complexités postcoloniales du Brésil contemporain et élargit ainsi la pratique de «l’archéologie imaginaire» de Gabriel Massan.




L’exposition est le plus récent des projets issus du partenariat pluriannuel entre la Fondation Tezos et la Galerie Serpentine. Il célèbre les efforts de l’équipe Serpentine Art Technologies pour développer des projets expérimentaux de blockchain conduits par des artistes et y sensibiliser le public, ainsi que l’engagement de l’écosystème Tezos en faveur de l’innovation et de la créativité dans le secteur des arts et de la culture. Le partenariat continuera d’élargir les possibilités que la technologie de la blockchain représente pour la création artistique, l’engagement communautaire, les collaborations, le mécénat et l’innovation.

Le jeu The Third World: The Bottom Dimension est une simulation fantastique qui explore les paysages convergents et les complexités postcoloniales du Brésil contemporain et au-delà. Le projet étudie le concept de « jeu en tant que plateforme » et le rôle que peut jouer une institution artistique publique pour promouvoir une pléiade de perspectives diverses. Ses composantes web3 soulignent l’importance de la collaboration artistique et multimédia en tant que mouvement essentiel pour l’art contemporain et l’échange créatif : elles permettent aux visiteurs de créer, de collecter et de s’approprier durablement leurs expériences de participation collaborative au jeu. L’engagement de la communauté Tezos envers cette innovation collaborative en a fait un choix idéal pour la Galerie Serpentine, l’artiste et leurs collaborateurs.

« Ce que je veux créer, c’est une expérience de cheminement à travers les possibilités et les souvenirs de la vie et du récit, une œuvre dans laquelle les gens peuvent aller et venir, a déclaré Gabriel Massan. Le projet est un véritable exercice, une méta-simulation de perspectives déformées. »

Conçu par un artiste participant en collaboration avec Gabriel Massan, chaque « épisode » du jeu contribue aux thèmes centraux de leurs pratiques pour s’appuyer sur les traditions du Tiers Monde . Chaque épisode invite les joueurs à naviguer parmi différentes géographies, différents défis et objectifs. Tout en parcourant des environnements virtuels déconcertants, les joueurs rencontreront de nouvelles formes de vie, de nouveaux langages et de nouvelles façons de savoir, tout en réfléchissant à des idées de transformation et de découverte.

Third World permet de générer des jetons web3 participatifs émis par Tezos. Les joueurs peuvent enregistrer des « souvenirs » de leurs actions pendant qu’ils jouent et frapper leur expérience sur Tezos, pour créer une archive publique des expériences Third World et tisser un canevas de la participation du public. En outre, une collection en édition limitée réunira Gabriel Massan, ses collaborateurs et une nombreuse communauté d’artistes sur la blockchain Tezos.

« L’exposition Third World de Gabriel Massan est une façon élégante de montrer comment l’art et le jeu peuvent fusionner sur des plateformes décentralisées comme la blockchain Tezos pour élargir le champ de la création artistique et offrir des expériences immersives uniques aux utilisateurs, a déclaré Mason Edwards, directeur commercial de la Fondation Tezos. Nous sommes ravis de soutenir cette initiative de la Galerie Serpentine visant à apporter une puissante expérience personnelle à la communauté et à concrétiser la vision artistique de Gabriel Massan et de ses collaborateurs. Nous nous réjouissons de la marque durable que la communauté laissera sur Tezos. »

Bettina Korek, PDG, et Hans Ulrich Obrist, directeur artistique, ont ajouté : « Third World: The Bottom Dimension est une commande dynamique initiée par Tezos qui place l’artiste numérique d’avant-garde Gabriel Massan et ses collaborateurs à la pointe des communautés culturelles et de jeux. Le projet de Gabriel Massan met en lumière non seulement le processus itératif de notre relation avec l’artiste – qui sous-tend le développement du concept, du jeu, puis de l’exposition – mais montre aussi comment un travail tel que celui-ci peut exister et s’engager dans de multiples domaines pour créer ainsi de nouvelles connexions entre les artistes et la société. »

L’exposition peut être visitée à la Galerie Serpentine, et le jeu Third World peut être téléchargé sur PC à l’adresse Stream pour y jouer chez soi.

À propos de :

Gabriel Massan

Gabriel Massan est un artiste digital pluridisciplinaire, né en 1996 au Brésil. En combinant les techniques du storytelling et du world-building, il crée des mondes qui simulent et racontent l’inégalité au sein de l’expérience noire-indigène en Amérique latine. À travers l’animation 3D, la sculpture et la peinture numériques, les jeux solos, les NFT, la réalité virtuelle et la réalité augmentée, l’artiste explore les notions d’étrangeté et d’ignorance associées à l’imaginaire du « Tiers Monde ». En 2019, Gabriel Massan a été résident à l’ETOPIA – Centre for Art & Technology. L’année suivante, il a été artiste invité de l’« IMS Convida » 2020 à l’Instituto Moreira Salles (IMS). Il a participé en tant que « Selected Artist » à la Circa x Dazed « Class of 2021 ». Cette même année, il a également contribué à la plateforme de recherche en ligne Rotten TV soutenue par le British Council Digital Collaboration Fund. En 2022, il a été « Commission artist » de l’Open Space de la Photographers’ Gallery et « Artiste sélectionné » de l’Art District de l’X Museum (XAD). Parmi les récentes expositions où il était présent, citons : « WORLDBUILDING : Gaming and Art in the Digital Age » (Collection Julia Stoschek, Düsseldorf, 2022) ; « Canon ! » (Frieze No.9 Cork Street, 2022) et « Possible Agreements» (Mendes Wood DM, 2022).

Tezos

Tezos est une monnaie intelligente d’avant-garde qui redéfinit ce que signifie détenir et échanger de la valeur dans un monde connecté numériquement. Blockchain à preuve d’enjeu auto-améliorable et éco-efficiente ayant fait ses preuves, Tezos adopte sans heurts les innovations de demain sans perturber le réseau actuel. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.tezos.com

Serpentine Arts Technologies

Élaboré et produit par Serpentine Arts Technologies, le projet est conduit par Tamar Clarke-Brown (conservatrice, commissions), Kay Watson (responsable des technologies artistiques) et Róisín McVeigh (productrice associée), avec la collaboration d’Eva Jaeger (conservatrice), Victoria Ivanova (responsable stratégique ) et Alex Boyes (producteur) et, pour l’exposition, Sarah Hamed (assistante commissaire des expositions) et Halime Özdemir (responsable de production).

Au travers de réalisations artistiques, le programme propose des perspectives critiques et interdisciplinaires sur les technologies de pointe qui remettent en question et repensent le rôle que les technologies peuvent jouer dans la culture et la société.

Le programme de Serpentine Arts Technologies repose sur une plateforme de R&D évolutive qui soutient l’innovation pour les futurs environnements artistiques. La plateforme constitue un espace institutionnel vital pour les initiatives pragmatiques et la prise de risque nécessaire au carrefour de l’art, des sciences et des technologies. Ce soutien est réalisé grâce à des laboratoires de recherche dédiés (Blockchain Lab, Creative AI Lab, Legal Lab, Synthetic Ecologies Lab), au partage des orientations et des connaissances avec l’ensemble du secteur via Future Art Ecosystems, et à la co-facilitation d’un groupe de travail national sur la R&D créative.

La Galerie Serpentine, qui a pour mission de créer de nouveaux liens entre les artistes et la société, organise depuis plus d’un demi-siècle des expositions d’art contemporain et des événements culturels d’avant-garde en collaboration avec un large éventail de praticiens émergents et d’artistes, écrivains, scientifiques, penseurs et leaders d’opinion culturels actuellement les plus renommés dans le monde.

Située à Kensington Gardens à Londres sur deux sites, Serpentine Nord et Serpentine Sud, la Galerie Serpentine propose tout au long de l’année un programme gratuit d’expositions artistiques et architecturales, d’activités éducatives, d’événements en direct et de démonstrations technologiques, dans ses deux sites de Kensington Gardens et ailleurs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Randall Woods, vice-président senior

SBS Comms

[email protected]