Accueil » News IT » Un article de Sky Labs sur la technologie de mesure de la pression artérielle sans brassard publié dans une revue scientifique

Un article de Sky Labs sur la technologie de mesure de la pression artérielle sans brassard publié dans une revue scientifique

Par Business Wire

La mesure sans brassard et en continu de la pression artérielle permet d’améliorer la prise en charge de l’hypertension et de prédire précocement le risque de survenue d’évènements cardiovasculaires

SÉOUL, Corée du Sud–(BUSINESS WIRE)–Sky Labs, une société spécialisée dans le domaine de la santé qui vise à transformer l’industrie des soins de santé avec une surveillance 24h/24 et 7j/7 dans tous les moments de la vie quotidienne, annonce la publication de son rapport « Continuous cuffless blood pressure monitoring using photoplethysmography-based PPG2BP-net for high intra-subject blood pressure variations » dans les articles scientifiques de la revue Nature.




L’étude cible le développement d’algorithmes d’apprentissage profond pour l’analyse de mégadonnées dans la mesure de la pression artérielle. Cet algorithme décèle avec efficacité les changements dynamiques PPG en fonction des variations de la pression artérielle.

Une mesure et une surveillance en continu, pratiques, précises et effectuées dans des conditions agréables de la pression artérielle (PA) sont indispensables au diagnostic précoce de diverses maladies cardiovasculaires. L’algorithme de mesure de la pression artérielle sans brassard mis au point par Sky Labs a exploité les données de fibrillation auriculaire de 4 185 sujets en salle d’opération ainsi qu’un ensemble de données internes extraites à partir d’un échantillon plus petit de moins de 1 000 sujets. Cet ensemble élargi de données a permis à l’algorithme d’identifier différents modèles PPG et d’optimiser la technologie de mesure de la pression artérielle.

L’approche de Sky Labs, qui consiste à séparer les sujets en différents ensembles d’entraînement, de validation et de test, a permis d’améliorer l’estimation de la pression artérielle, d’éviter le surajustement et de garantir aux utilisateurs des résultats fiables en matière de pression artérielle. Afin d’améliorer la précision d’un modèle d’estimation de la pression artérielle basé sur l’étalonnage et d’éviter la surqualification, Sky Labs a utilisé les signaux PPG collectés auprès de patients en salle d’opération et les données de fibrillation auriculaire présentant une variation de la pression artérielle significative. Cette technique innovante permet à l’algorithme de s’adapter à tous les utilisateurs présentant de fortes variations quotidiennes de la pression artérielle.

Le dispositif médical bague « CART-I BP » de Sky Labs, lorsqu’il est porté au doigt, peut mesurer et surveiller la tension artérielle 24h/24 et 7j/7 sans nécessiter l’intervention de l’utilisateur. Ce dispositif élargit le champ de la prise en charge de l’hypertension en fournissant des mesures précises permettant de répondre à certaines complications comme l’hypertension nocturne, l’hypertension matinale et la variabilité de la pression artérielle. Cette fonctionnalité de surveillance de la pression artérielle, approuvée par le ministère sud-coréen de la sécurité sanitaire des aliments et des médicaments (FDA coréenne) au mois mars dernier, devrait être commercialisée d’ici à la fin 2023.

Jack Lee, PDG de Sky Labs, déclare : « Le dispositif CART-I BP facilitera la prise de conscience, le traitement et la prise en charge de l’hypertension, en permettant une prédiction précoce du risque de survenue d’évènements cardiovasculaires. Nous espérons que cette étude contribuera à une meilleure prise en charge de la tension artérielle pour les quelque 1,28 milliard de personnes souffrant d’hypertension à travers le monde. »

Consulter l’article sur le site internet des articles scientifiques (DOI: 10.1038/s41598-023-35492-y).

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Gyuhan Bae

[email protected]