Accueil » Actualités » Mark Zuckerberg aime choisir ses fans, mais aussi ses voisins !

Mark Zuckerberg aime choisir ses fans, mais aussi ses voisins !

Par Emmanuel

Le patron du réseau social Facebook vient de faire l’acquisition de toutes les maisons se trouvant autour de la sienne. 4 maisons voisines à celle de Mark Zuckerberg, que le patron mettra en location en choisissant lui-même les locataires. Il ne s’agit pas là d’un caprice de star, mais plutôt d’une stratégie protectrice, plutôt rentable au passage…

Mark Zuckerberg rachète les maisons de ses voisins

Certains pourraient penser que le fait de racheter les maisons de ses voisins est un caprice de star, que Mark Zuckerberg le patron de Facebook essaye d’assouvir… En réalité, il s’agit d’une stratégie préventive face à certaines personnes peu scrupuleuses. En effet, le PDG de Facebook a entendu parler du projet d’un promoteur immobilier qui tentait d’acheter les terrains près de la maison du patron de Facebook, pour se servir de son nom comme futur argument commercial.

Le promoteur immobilier voulait utiliser le nom du patron de Facebook, pour faire passer le message : « devenez les voisins de Mark Zuckerberg ! ». Pour éviter de voir arriver tout et n’importe quoi à côté de chez lui à Palo Alto en Californie, le jeune PDG milliardaire a décidé d’investir 30 millions de dollars en achetant les propriétés de tous ses voisins directs. Il a ensuite annoncé qu’il confierait la gestion de ces demeures à un notaire pour les mettre en location, de façon à pouvoir lui-même choisir ses voisins.

Cet achat d’abord imaginé comme une stratégie protectrice pour préserver son environnement, pourrait donc s’avérer être un très bon investissement pour Marc Zuckerberg, aussi bien pour la tranquillité, que pour le portefeuille du milliardaire !

0 0 vote
Article Rating
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
Twitter surpasse Facebook chez les adolescents américains

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas plaire au numéro 1 des réseaux sociaux. Facebook aurait perdu sa première position…

Fermer