Accueil » Actualités » Le réchauffement climatique pourrait être l’explication du Triangle des Bermudes

Le réchauffement climatique pourrait être l’explication du Triangle des Bermudes

Par Emmanuel

Depuis de nombreuses années, des bateaux et des avions disparaissent mystérieusement dans le Triangle des Bermudes, une zone maritime, qui va des Bermudes, jusqu’en Floride et à Porto Rico. Un mystère qui a été une grande source d’inspiration dans l’univers de la science-fiction.

Triangle des Bermudes, et si le méthane était responsable ?

De nombreuses théories avaient été évoquées pour expliquer ces disparitions d’avions ou de bateaux complets, comme des enlèvements extra-terrestres, des perturbations électromagnétiques, où même des « monstres marins » venus des profondeurs de l’océan. Une nouvelle explication vient cependant d’être proposée par des chercheurs russes et norvégiens, qui étaient en train de travailler sur les « dolines sibériennes », mais dont l’explication pourrait être extrapolée jusqu’au Bermudes.
Les hommes pourraient être indirectement responsables de phénomènes comme le triangle des Bermudes ou comme ces fameuses dolines sibériennes. Il s’agit d’énormes cratères qui se forment dans le fond des océans, suite à l’effondrement du plancher océanique. En effet, le gaz Méthane est présent sous forme solide dans certaines circonstances dans les roches des fonds océaniques. Avec le réchauffement climatique, progressivement ces blocs de « glace » de méthane fondent, libérant du méthane dans l’atmosphère, créant ainsi de vastes cavités creuses qui finissent par s’écrouler.

Lors d’un effondrement en mer, une zone d’océan de quelques mètres à parfois plusieurs centaines de mètres, peut perdre son effet de portance et tout ce qui se trouve à la surface peut sombrer brutalement au fond de l’océan, en une fraction de seconde. Les chercheurs Russes ont découvert par exemple en Sibérie, un bateau intact, posé au fond de l’océan, au milieu de l’un de ces fameux cratères sous-marin. De plus, une énorme quantité de méthane se libérant d’un coup dans l’air pourrait aussi affecter un avion, en le privant d’oxygène ou en le faisant exploser.

Gilles Reverdin, chercheur au Centre national de la recherche scientifique a déclaré : « Avec le réchauffement climatique, les poches de méthane – créées par l’action des bactéries – piégées dans le sédiment sous forme solide, fondent sous l’effet du réchauffement des eaux et sont libérées. Le sédiment peut alors se rompre sous la pression du gaz et provoquer un dégazage important. Ce phénomène provoque une sorte de trou dans l’océan et des bateaux qui navigueraient au-dessus de ces zones n’auraient ainsi plus de portance ».

Pour le moment, il ne s’agit que d’une simple théorie, mais qui pourrait expliquer de nombreuses disparitions mystérieuses un peu partout dans le monde et aussi dans le Triangle des Bermudes.

2 Commentaires
0

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
TheGreyMustacheJ-Alpha Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
J-Alpha
Invité
J-Alpha

Si c’est le cas facile a vérifier, il doit y avoir une quasi absence de poissons, une mer infester de méthane est mortel pour la faune a quelques exceptions.

TheGreyMustache
Invité
TheGreyMustache

Bonjour
La portance sert aux avions, un bateau, ça flotte..

Plus dans Actualités
Une porte dérobée sur les VPN de Juniper ?

Est-ce une manœuvre habile d'un groupe de hackers ou le fait d'une agence gouvernementale cherchant à disposer d'une porte dérobée…

Fermer