Accueil » Actualités » Un drone peut chasser d’autres drones grâce à un filet

Un drone peut chasser d’autres drones grâce à un filet

Par Ruby Charpentier

De nombreux pays se demandent toujours comment reprendre le contrôle du ciel, depuis les nombreux survols illégaux de drones. Ces derniers mois ont en effet été témoins de nombreux survols de zones urbaines, de bases militaires, de sites industriels sensibles, etc. Des survols qui dans 99% des cas sont le fait d’amateurs insouciants, mais qui pourraient également être une préparation d’attentat ou un espionnage.

Attention, un drone peut en chasser un autre

Chaque gouvernement a donc demandé à des sociétés spécialisées dans les drones et dans la sécurité, de mettre au point des technologies pour stopper ces survols. Certaines firmes ont inventé des brouilleurs de signaux, des systèmes d’interception, des dispositifs pour faire s’écraser le drone, des lasers, etc. Le seul problème de la majorité de ces solutions, c’est qu’en voulant éviter une catastrophe, on risque précisément d’en créer une, en faisant perdre le contrôle du drone gênant.

Des chercheurs de l’université technologique du Michigan ont décidé de travailler sur un système qui permettrait justement de capturer le drone sans l’endommager et capable de l’éloigner rapidement d’une zone de danger, afin de pouvoir le mettre à disposition des services de police pour enquête.

Vidéo de ce drone lance filet. Page YouTube de Futura-Sciences

Leur solution, un drone capable de lancer un large filet sur le drone survolant une zone illégalement. Ce dernier se retrouverait prisonnier d’un filet et comme l’ensemble resterait relié au drone « tireur » via un filin, il pourrait s’éloigner d’une zone densément peuplée ou dangereuse (raffinerie, gaz, produit chimique, etc.) en quelques secondes.

L’intérêt de cette technologie par rapport à de nombreuses alternatives, c’est que si des terroristes utilisent un drone avec une substance explosive, chimique ou bactériologique, on ne le fera pas s’écraser près de la foule visée par les terroristes, mais au contraire on pourra le faire quitter la zone à risque sans aucun danger.

Un grand nombre de gouvernements devraient s’intéresser de près à la technologie mise au point par les chercheurs de l’université technologique du Michigan.

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
ifebo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ifebo
Invité
ifebo

Une solution quasi non violente à la prolifération anarchique de ces appareils.

Plus dans Actualités
L’Italie verra naître le premier centre de développement d’applications iOS d’Europe créé par Apple

La firme à la pomme a décidé d'ouvrir son premier centre de développement d'applications iOS d'Europe, en Italie. La raison…

Fermer