Accueil » Actualités » Attention à ne pas vous faire voler vos empreintes digitales sur vos photos

Attention à ne pas vous faire voler vos empreintes digitales sur vos photos

Par Ruby Charpentier

Vous vous souvenez sans doute d’une mise en garde faite en 2014 par des hackers du Chaos Computer club, concernant le vol d’empreintes digitales à partir d’une photo ? Ces derniers étaient parvenus à reproduire les empreintes de la ministre de la Défense allemande Ursula von des Leyen à partir d’une photo en haute définition présente dans la presse. C’est désormais encore plus facile, un simple selfie et vous perdez la sécurité biométrique…

Bientôt les pirates voleront les empreintes digitales sur vos photos

En réalité, ce n’est pas encore extrêmement simple, mais c’est en chemin puisque des chercheurs de l’Institut national de l’informatique (NII) ont démontré qu’en prenant des photos présentes sur les réseaux sociaux, disposant d’un très bon éclairage et prises à moins de trois mètres permettent dans 35% des cas, de récupérer des empreintes digitales, de les synthétiser avec du latex ou de les numériser, afin de les utiliser sur des systèmes biométriques.

Isao Echizu un chercheur japonais de l’Institut national de l’informatique (NII) a donc mis à jour une importante faille de sécurité dans un monde ou non seulement les personnes sont devenus « addicts » aux selfies et à la publication de photos sur les réseaux sociaux, mais aussi dans un monde où la biométrie sert de plus en plus à ouvrir des pans de notre vie (smartphone, maison domotique, ordinateur, validation de transactions bancaires, etc.).

Les systèmes biométriques sont déjà fragiles

Le risque est donc de plus en plus grand que des hackers se spécialisent dans ce style de piratage pour ensuite réaliser des délits sur internet ou dans la vie réelle. La prudence est donc de mise, vous êtes désormais prévenu : il est possible de voler des empreintes digitales à partir d’un simple selfie et de débloquer un système biométrique avec !

Tous les acteurs de l’univers de la biométrie travaillent depuis plusieurs années sur des améliorations de cette technologie, notamment en incluant d’autres paramètres, tels que des capteurs de pression artérielle, la détection de micro-capillaires sanguins, des capteurs de transpiration, de texture de la peau, etc. Afin qu’une simple empreinte digitale en latex ne puisse plus suffire à contourner la biométrie !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Retour de Megaupload : encore raté, mais c’est une question d’heures

Si vous suivez l'actualité de Kim Dotcom, de son vrai nom Kim Schmitz, alors vous n'étiez pas sans savoir que…

Fermer