Accueil » Actualités » Google frappe des sites légaux dans sa lutte contre le piratage

Google frappe des sites légaux dans sa lutte contre le piratage

Par Ruby Charpentier

Google n’en ferait-il pas un peu trop dans sa lutte contre le piratage ? En effet, des sites légaux comme IMDb et Allociné ont ainsi dû en faire les frais. La faute à des requêtes abusives d’ayants droit qui continuent à demander à ce que ces deux sites ne soient plus référencés. Explications.

Des couacs pour Google dans sa lutte contre le piratage

Dans un souci de rassurer l’usager, la firme de Mountain View met régulièrement à jour son « rapport de transparence ». Cela permet d’en savoir plus sur les demandes de déréférencement, notamment en lien avec l’atteinte aux droits d’auteur. Pour la seule année 2018, Google a atteint les quatre milliards de demandes en la matière.

Ce chiffre, spectaculaire, n’est pas pour autant surprenant, dans la mesure où de la firme émane pas moins de 90% des requêtes réalisées sur le web. Mais il semblerait que tout ne soit pas au point, et qu’il y ait des requêtes abusives.

Les sites – tout à fait légaux- IMDb et Allociné en ont fait les frais, ce qui en surprendra plus d’un. En effet, IMDb propose l’une des bases de données en ligne les plus importantes du cinéma au niveau mondial.

Des sites légaux comme IMDb et Allociné qui en pâtissent

Quant à Allociné, il est considéré comme un site francophone de référence en matière d’informations cinématographiques. Rien à reprocher à ces deux sites, qui n’ont pas de lien avec le téléchargement illégal ou le streaming. Et pourtant, on les retrouve régulièrement dans le viseur des luttes anti-pirates.

En cause, les requêtes excessives de plusieurs associations et d’ayants droits, qui font appel à une loi spécifique, la DMCA (Digital Millennium Copyright Act) qui lutte contre la violation des droits d’auteur. Le rapport de Google note ainsi 170 plaintes à l’encontre d’IMDb, dont certaines émanant de sociétés travaillant pour Sony Pictures Entertainment.

Allociné a fait l’objet de 113 demandes individuelles. Heureusement pour ces sites, Google ne donne pas tout le temps raison à ces plaintes, et heureusement ! Ainsi, pour 91,4% des sites ou liens mis en cause, aucune action n’a été menée à leur encontre, ceux-ci étant parfaitement licites.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Google Fi bientôt en France ?

Google Fi est l'opérateur de téléphonie mobile virtuel lancé par la firme de Mountain View. Le service marchant bien aux…

Fermer