Accueil » Actualités » Facebook lance Community Help pour aider les victimes de catastrophes

Facebook lance Community Help pour aider les victimes de catastrophes

Par Emmanuel

Le réseau social vient une nouvelle fois de lancer une nouveauté à savoir un service d’entraides entre personnes qui se déclenche automatiquement avec le safety Check. Il s’agit du fameux dispositif qui se déclenche en cas d’incidents graves, de catastrophes ou d’attentats.

Facebook améliore Safety Check avec Community Help

Le Safety check est en effet un système qui permet de rassurer ses contacts, en indiquant que l’on se trouve dans une zone affectée par une catastrophe ou une attaque terroriste mais que l’on est hors de danger, en marquant « en sécurité ». Facebook s’est toutefois demandé, si le simple fait de rassurer ses proches était suffisant pour véritablement être en dehors des problèmes et d’autres dangers.

Prenons le cas d’un tsunami ou d’un tremblement de terre par exemple, vous êtes sain et sauf et vos amis le savent, mais ensuite ? Où irez-vous dormir, comment trouverez-vous de la nourriture, des soins, etc. ? Facebook propose donc la fonctionnalité baptisée Community Help, un service qui permet de proposer son assistance ou d’en réclamer auprès des personnes à proximité.

Community Help se divise en deux boutons, l’un pour offrir son aide et l’autre pour demander une assistance. Un excellent moyen pour proposer un abri pour la nuit, de la nourriture, des médicaments, un moyen de transport, etc. Il s’agit d’une excellente idée qui est née d’une initiative populaire après les attentats de Paris. Des internautes avaient lancé le hashtag #PorteOuverte pour accueillir les gens chez eux. Le réseau social semble avoir apprécié le concept, a formalisé les choses et a donc lancé son application Community Help.

0 0 vote
Article Rating
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
France : moins de smartphones vendus, mais vendus plus chers

Aujourd'hui, près de 7 français sur 10 ont un téléphone et comme chaque année des cabinets d'analystes scrutent le comportement…

Fermer