Accueil » Actualités » Politique de confidentialité : des millions d’applications pourraient être éjectées du Play Store

Politique de confidentialité : des millions d’applications pourraient être éjectées du Play Store

Par Ruby Charpentier

Si vous êtes éditeur d’application sur le Play Store et que vous avez reçu un avertissement précisant : « Google Play exige que les développeurs fournissent une politique de confidentialité valide lorsque l’application demande ou gère des informations sensibles sur les utilisateurs ou les périphériques » et que « Votre application demande des autorisations sensibles (par exemple, appareil photo, microphone, comptes, contacts ou téléphone) ou des données utilisateur, mais n’inclut pas de politique de confidentialité valide », il va falloir faire quelques modifications d’urgence.

Le Play Store va sévir contre les applications ne respectant pas la confidentialité

En effet, Google a décidé de réaliser un vaste nettoyage de sa plateforme de téléchargement d’applications, contre toutes les applis qui ne respectent pas les règles concernant les politiques de confidentialité. Un trop grand nombre d’applications utilisent les données des utilisateurs, sans toujours prendre de mesures pour les protéger, Google souhaite donc taper du poing sur la table.

Le Play Store risque de s’alléger de plusieurs dizaines de milliers d’applications d’un coup à partir du 15 mars, car c’est à ce moment que les mesures coercitives commenceront à entrer en action contre les éditeurs contrevenant aux règles. Soit les applications se perdront dans les méandres du classement, soit elles seront tout bonnement supprimées. Quoiqu’il en soit, il y aura des conséquences à ne pas respecter les règles entourant la politique de confidentialité.

Google souhaite que les applications utilisant des données pour fonctionner soient plus vigilantes, en ayant recours au chiffrement, au HTTPS, en définissant clairement les règles aussi bien sur l’application que sur le Play Developer, etc. Google attend une totale transparence des sociétés éditrices, afin d’éviter les abus, mais surtout afin de ne pas compromettre la vie privée des utilisateurs.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
VR Sense : la réalité virtuelle franchit une nouvelle étape

Si vous êtes un fan de réalité virtuelle, vous devez être en quête de nouveautés. La société Koei Tecmo, un…

Fermer