Accueil » Actualités » Neuralink annonce l’arrivée d’une interface homme-machine d’ici 4 ans

Neuralink annonce l’arrivée d’une interface homme-machine d’ici 4 ans

Par Ruby Charpentier

Lors d’une conférence aux Etats-Unis, Elon Musk l’homme d’affaires qui veut faire voyager les hommes avec des trains à 1000 km/h, qui veut coloniser Mars, veut aussi nous transformer en cyborg. L’une de ses sociétés baptisée Neuralink travaille sur une interface homme-machine, qui permettrait au cerveau de donner des ordres à des machines.

Neuralink planche sur une interface homme-machine fonctionnelle d’ici 4 ans

Ce dernier en a dit un peu plus sur le travail de sa mystérieuse entreprise NeuraLink, fondée en 2016. Pour Elon Musk l’homme est déjà indirectement un cyborg dans son comportement quotidien et si cet état de fait n’est pas matérialisé aujourd’hui, c’est uniquement parce que l’interface homme-machine n’existe pas encore. C’est ce point que l’homme d’affaires va changer et il annonce l’arrivée de cette technologie pour les personnes handicapées dans 4 ans et pour n’importe qui dans 8 à 10 ans.

Elon Musk a indiqué : « Nous comptons apporter quelque chose qui aide [les patients frappés de] certaines lésions cérébrales graves (accident vasculaire cérébral, cancer, maladie congénitale) d’ici environ quatre ans ».

Il a ensuite expliqué : « Je pense que nous nous trouvons à environ 8 ou 10 ans de l’instant à partir duquel ces appareils pourront être utilisés par des personnes sans handicap… Il est important de noter que cela dépend fortement du calendrier d’approbation réglementaire et de la façon dont nos appareils marchent sur les personnes handicapées ».

Et a également souligné : « il y a un tas de concepts dans votre tête que votre cerveau doit essayer de compresser pour les faire passer dans ce flux de données incroyablement étriqué appelé parole ou écriture […] Si vous avez deux interfaces cérébrales, vous pouvez effectivement faire une communication conceptuelle directe non compressée avec une autre personne ». En relation avec les recherches effectuées par Facebook sur un champ d’application très proche du sien : la communication par télépathie.

Dans un futur pas très lointain les hommes et les femmes pourront donc communiquer par télépathie entre eux, mais également avec les machines, afin de les commander. Si ces échéances s’avèrent exactes, le monde changera radicalement d’ici peu

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Google Earth s’offre une mise à jour intégrant une intelligence artificielle

Mountain View qui est toujours en quête de nouveautés ou d'améliorations pour ses produits, vient une nouvelle fois de démontrer…

Fermer