Accueil » Actualités » L’eSIM signe la révolution de la carte SIM

L’eSIM signe la révolution de la carte SIM

Par Emmanuel

Avec l’arrivée de l’Apple Watch Series 3, c’est une évolution de la carte SIM à laquelle on assiste, plus particulièrement avec l’eSIM. Ce nouveau dispositif promet plus de liberté pour les usagers.

Une évolution de la carte SIM qui va profondément bouleverser nos usages mobiles

Avec  le lancement de l’Apple Watch Series 3 est apparue une nouvelle version de carte SIM, l’eSIM, qui fait directement partie du terminal. En France, celle-ci reste encore rare, mais semble amenée à se développer à destination du grand public.

Benoît Jouffrey, un responsable de Gemalto, précise ainsi que « la standardisation de l’eSIM pour le marché grand public n’est intervenue que récemment. Mais attention, elle n’est pas forcément soudée à l’appareil et peut être déployée sous différents formats comme le traditionnel plug-in. Sa propriété fondamentale, c’est le « remote provisioning », soit le fait de pouvoir télécharger les données de l’opérateur à distance ».

L’eSIM donne la possibilité à l’usager de télécharger les données à distance, et donc de modifier en profondeur nos usages de nos terminaux, notamment parce qu’avec l’eSIM, on achète d’abord un terminal avec une eSIM, puis on télécharge après les données de l’opérateur. On fait donc l’inverse de ce qu’on a coutume de faire.

Caractéristiques de l’eSIM

La relation client s’en trouve modifiée. Comme l’indique une responsable d’Orange, Laetitia Orsini-Sharps, « cela permettra à terme de mettre en place des parcours de vente entièrement numériques ». Il ne sera donc plus nécessaire de se déplacer pour souscrire à un abonnement, tout se fera en ligne.

A cela s’ajoute un autre atout non négligeable : on peut relier plusieurs objets connectés à un même numéro mobile, et donc à une même offre mobile. Si pour l’instant ce sont surtout les montres connectées qui sont équipées de l’eSIM, son usage risque de s’élargir aux tablettes et aux smartphones.

Pourtant, il faudra être un peu patient en France, car l’eSIM reste rare. Il n’y a ainsi qu’Orange à pouvoir commercialiser certains de ses smartphones avec l’eSIM. Mais Bouygues annonce travailler sur le dispositif, d’autant plus que le marché s’annonce très porteur.

0 0 vote
Article Rating
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
The Pirate Bay minait de la cryptomonnaie sans le consentement de l’usager

The Pirate Bay refait parler de lui, mais pas de manière très positive, puisque le site exploite l'ordinateur des usagers…

Fermer