Accueil » Actualités » La Switch reste centralisée sur le jeu vidéo et laisse Netflix de côté

La Switch reste centralisée sur le jeu vidéo et laisse Netflix de côté

Par Ruby Charpentier

Netflix avait expliqué il y a quelques mois qu’il cherchait à mettre sur pied un accord avec Nintendo, mais son euphorie aura sans doute été prématurée puisque du côté de Nintendo, on préfère pour le moment surfer sur le succès et se concentrer sur le jeu vidéo. Une recette qui semble fonctionner pour la console puisque au début du mois, le catalogue de la Switch comptait pas moins de 470 jeux.

Netflix n’est pas prévu pour la switch… pour le moment

Scott Mirer, responsable des partenariats avec les constructeurs est parfaitement conscient de cette décision stratégique de Nintendo et a expliqué :  » Concernant la Switch, ils se sont concentrés au lancement non pas sur les utilisations vidéo, mais sur les usages gaming ; la vidéo n’était pas une priorité pour eux. Cela peut changer avec le temps, nous avons une excellente relation avec eux et réfléchissons à la possibilité de soutenir la Switch. Cela représente des coûts d’opportunité pour chacun d’entre nous, mais cela pourrait arriver à un moment donné « .

On peut néanmoins sentir qu’aucune porte n’est fermée dans ses propos et que chacun se garde de pouvoir changer d’opinion, si l’un comme l’autre peuvent se servir de levier de croissance mutuellement.

Reste qu’un grand nombre de fans se demandent pourquoi l’application Netflix n’est toujours pas présente sur cette plateforme, car ils apprécieraient pouvoir profiter du côté nomade de leur console pour visionner des films ou des séries. Une absence de Netflix que beaucoup ont du mal à s’expliquer au vu du succès de la plateforne de streaming, d’autant plus que Hulu est lui déjà présent comme application depuis un bon petit moment maintenant…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Subscribe with Google : Google en promoteur de la Presse

Longtemps dans un bras de fer avec la presse, Google a désormais bien compris que la croissance de l'entreprise dépend…

Fermer