Accueil » Actualités » Netflix veut mettre à la fraude : Synamedia bloquera bientôt le partage abusif de comptes

Netflix veut mettre à la fraude : Synamedia bloquera bientôt le partage abusif de comptes

Par Ruby Charpentier

Netflix compterait entamer une lutte contre le partage abusif de comptes. La société Synamedia a pour ce faire mis au point une IA détectant les fraudeurs.

Abus de partage de comptes sur Netflix

Agacé de constater qu’un certain nombre d’utilisateurs partagent un même compte de manière abusive, Netflix envisage de durcir sa politique en la matière et dans un premier temps de détecter ceux qui se livrent à cette pratique. La question est en effet de savoir, sur les millions d’utilisateurs réels, combien de comptes sont officiellement ouverts en bon et due forme.

Pour ce faire, le géant de la distribution vidéo envisage de faire appel à un spécialiste du sujet : Synamedia, une entreprise du Royaume-Uni ayant développé une intelligence artificielle capable d’identifier les fraudeurs du streaming et autres services distributeurs souffrant d’un préjudice équivalent.

Synamedia explique que « Jusqu’à présent, la plupart des fournisseurs de service par contournement ont fermé les yeux sur le partage de mot de passe occasionnel, le considérant comme un moyen de commercialiser leur service auprès de nouveaux publics. Mais l’industrie reconnaît maintenant que les jeunes générations ont l’habitude d’accéder gratuitement aux services de streaming et deviennent rarement des clients payants ».

Synamedia : les fraudeurs repérés par IA

Cette enseigne, qui notamment effectue des recherches en matière de sécurité informatique et numérique, compte ainsi observer et analyser l’activité des comptes soupçonnés de partages abusifs grâce à une intelligence artificielle capable de mettre en évidence les fraudeurs.

Il ne s’agit évidemment pas de déranger les gros consommateurs sous prétexte qu’ils visionnent énormément de vidéo, mais bel et bien d’identifier ceux dont l’activité est incohérente. Synamedia sera ainsi capable de déterminer cet élément entre autres en fonction des lieux et adresse IP auxquels répondent les abonnés réels.

Le manque à gagner devenant important, Synamedia précise :  » la société d’études sur les médias Magid a constaté qu’aujourd’hui 26% partagent les mots de passe des services de streaming vidéo « , une marge que Netflix ne pourra pas tolérer éternellement.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Sur Instagram, Kylie Jenner a été battue par un oeuf

Qui de l'œuf ou de la poule est arrivé en premier ? C'est un débat sans doute aussi vieux que…

Close