Accueil » Actualités » RGPD : Apple s’aligne sur le droit européen

RGPD : Apple s’aligne sur le droit européen

Par Ruby Charpentier

Dans un soucis du respect de l’actuel droit européen, et notamment du REPDP (Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles) applicable depuis ce 25 mai aussi connu comme RGPD, Apple met à la disposition des usagers un outil complet de gestion des données personnelles.

Apple en accord avec l’union européenne

Le REPDP (Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles) ou RGPD était annoncé comme applicable à compter de mai 2018, et c’est chose faite depuis ce 25 mai. Tous les pays de l’Union Européenne sont concernés, l’objectif étant de munir les utilisateurs de protections adaptées au monde numérique d’aujourd’hui.

Cette réforme implique des changements précis pour les particuliers comme les professionnels, dont les détails ont été publiés dans un rapport de la CNIL, et dans le journal officiel de l’Union Européenne.

Désireux de s’accorder avec ces nouvelles normes, Apple a décidé de mettre à la disposition des utilisateurs un outil qui leur permettra eux-même de consulter, effacer ou éditer la totalité des données personnelles les concernant et détenues par la firme. La suppression totale et définitive d’un compte individuel sera également facilitée.

Un outil de gestion pour contrôler ses données personnelles

Cette démarche de la firme à la pomme, non imposée sous cette forme, est une initiative visant à instaurer un rapport de confiance avec les utilisateurs. L’outil de gestion de compte mis au point par le géant du net est d’ores et déjà disponible sur le site officiel, après connexion via identifiant et mot de passe.

Après ouverture, on se trouve directement face à un menu proposant au choix une « Obtention d’une copie de vos données », une « Correction de vos données », la « Désactivation de votre compte », ou encore la « Suppression de votre compte ». Dans le cas de l’obtention, les envois seront compartimentés en fichiers allant de 1 à 25 Go.

Simple et pratique, cette démarche concerne aussi bien les données stockées volontairement sur le cloud par l’utilisateur (mails, photos, vidéos, liste de contacts, etc) que celles conservées par Apple (usage de l’AppleCare, historique et activité sur l’Apple Store). Apple envisage d’étendre ce service au niveau mondial.

0 Commentaire
0
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Un code PIN du smartphone qui peut être piraté juste en filmant vos yeux

C'est une forme de piratage des plus originales qui vient d'être mise à jour par des chercheurs américains : on…

Close