Accueil » Actualités » Malwarebytes se fait voler ses données par IOBit

Malwarebytes se fait voler ses données par IOBit

Par Yann

Ca bouge beaucoup du côté des éditeurs de logiciels de sécurité ces derniers jours, mais pas comme l’on pourrait le supposer… En effet, la société à qui l’on doit le logiciel Malwarebytes’ Anti-Malware (ou MBAM) accuse directement son concurrent chinois IOBit de vol de données. Selon Malwarebytes, IOBit pirate la base de données utilisée par le logiciel Malwarebytes’ Anti-Malware afin de l’utiliser directement dans leur produit concurrent, à savoir l’anti-malware IOBit Security 360.

Mais qu’est-ce qui peut pousser Malwarebytes a proférer une accusation aussi grave ? Tout a commencé par la publication d’un rapport sur la détection par IOBit d’un Keygen identifié comme Don’t.Steal.Our.Software.A. Or, il se trouve que MBAM utilise exactement cette même dénomination dans leur propre logiciel, ce qui n’a pas manqué d’éveiller certains soupçons du côté de Malwarebytes. Afin d’en avoir le coeur net, les développeurs de MBAM n’ont pas hésité a tendre un piège à IOBit : ils ont intégré une fausse détection nommée Rogue.AVCleanSweepPro dans leur base de donnée. Et, comme l’on pouvait malheureusement s’y attendre, IOBit a intégré cette détection bidon inventée de toutes pièces dans leur propre logiciel deux semaines plus tard. Le doute n’est alors maintenant plus permis…

"MBAM

Suite à cela, Malwarebytes accuse ouvertement IOBit de vol de donnée sur leur forum. Quand à IOBit, la société ne semble pas avoir peur du ridicule puisqu’elle dément ouvertement ses accusations sur son blog sans pour autant apporter d’arguments face au fait de retrouver la détection factice dans leur base…

2 Commentaires
0
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
loiragile

A se demander si se sont bien les chintocs qui ont inventé la poudre à canon.Je crois surtout qu’ils avaient déjà copié leurs petits camarades . En attendant pas de quoi sourire .Espérons que notre cher Malwrebytes va assurer notre sécurité en se protégeant de ces mal otrus de chinois 😀

logico

Il eut été utile de s’interroger sur la présence des faux positifs sur des systèmes !Puisque cela ne se limitait pas simplement à l’intégration d’une capacité de détection de ceux-ci en tant qu’anti-malware, qu’il soit malwarebytes ou Iobit..
Pour la copie des fichiers de signatures de malwares réels, il n’y avait pas besoin de pirater la base de données, mais simplement d’avoir des maj à sa disposition, et d’y procéder..

2
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Defraggler : support de Windows 7

Comme de nombreux éditeurs ces derniers jours, Piriform se met à l'heure de Windows 7. Ainsi, le logiciel de défragmentation…

Close