Accueil » Actualités » Samsung fait un démenti sur le rachat de RIM

Samsung fait un démenti sur le rachat de RIM

Par Melissa

Research In Motion semble très convoité. Pourtant, le géant coréen Samsung a déclaré ne pas vouloir s’approprier RIM, ni même conclure un accord de licence avec les fabricants de la marque BlackBerry. James Chung, le porte-parole de Samsung, a ajouté que le groupe ne voulait en aucun cas racheter RIM. De leur côté, les fabricants de chez RIM n’ont voulu faire aucun commentaire sur le sujet.

Rumeur sur le web

De nombreux sites ont rapporté que les dirigeants de RIM et d’autres groupes comme Samsung, intéressés par le rachat partiel ou total de RIM, se sont déjà rencontrés. Par ailleurs, les mêmes sources ont rapporté que RIM était même en train de conclure des accords de commercialisation des licences d’exploitation de ses logiciels. Néanmoins, ces rumeurs n’ont pas encore été confirmées par les parties concernées. Ces informations, même encore non officielles, ont rapidement raisonnées à Wall Street puisque l’action de RIM a réussi à afficher une hausse de plus de 8% à 17,47 dollars. Un chiffre étonnant mais qui a vite chuté de 4,3 % en après-Bourse après que Samsung a fait son démenti. À noter que depuis décembre dernier, cette action a bénéficié par quatre fois d’une hausse de 6%. Cette forte progression a été appuyée par les offres proposées par le groupe Amazon.com et d’autres acheteurs potentiels.

"RIM

RIM : un système qui intéresse les fabricants asiatiques

Même si le groupe Samsung a démenti le fait de vouloir racheter RIM, d’autres fabricants asiatiques tels que LG Electronics, HTC ou encore ZTE semblent néanmoins intéressés, en particulier ceux qui ne disposent pas de plateforme ou de système d’exploitation mobile propre. À noter que Samsung dispose d’une plateforme avec un logiciel Bada qu’il souhaite améliorer en mettant en place une fusion avec une plateforme dirigée par Intel. Il convient de mentionner que le groupe coréen Samsung se positionne actuellement comme le leader en termes de fabrication de Smartphones.

Il semble évident que Samsung ne ressent pas le besoin d’acquérir RIM pour mieux se positionner sur le marché. Pourtant, avec le système d’exploitation du BlackBerry, le groupe pourrait facilement renforcer sa stratégie et ses logiciels et ainsi attirer un nouveau type de client puisque RIM est avant tout destiné aux professionnels. De plus, la sortie de BlackBerry 10 est une aubaine puisque qu’il s’agit d’un dérivé d’Android, ce qui implique que les deux systèmes peuvent facilement fusionner.

Par ailleurs, même si les dirigeants de RIM mettent en place une vente partielle ou complète de l’entreprise, le prix de cette acquisition sera résolument élevé, ce qui risque fortement d’être un frein pour les acquéreurs. Selon diverses estimations, il semblerait que la somme approcherait les 12 à 15 milliards de dollars alors que la valorisation de RIM n’est approximativement que de 8,5 milliards. Par ailleurs, RIM pencherait plus pour l’exploitation de la concession des licences de son système d’exploitation que pour la vente complète.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Google souhaite optimiser l’ergonomie des applications Android

Si Google est connu dans le monde des Smartphones et tablettes pour son système d'exploitation Android, il ne faut pas…

Close