Accueil » Actualités » Etats-Unis : plusieurs sites de téléchargements illégaux fermés par la justice

Etats-Unis : plusieurs sites de téléchargements illégaux fermés par la justice

Par Emmanuel

Aux Etats-Unis, le département de la justice américaine (DoJ) secondé par le FBI a fermé trois sites internet proposant des applications Android piratées. Applanet.net, Appbucket.net et Snappzmarket.net ne sont plus accessibles depuis votre navigateur. Un message du FBI fait désormais office de page d’accueil : « Les infractions volontaires aux droits d’auteurs sont un crime fédéral passible d’une peine allant jusqu’à 5 années d’emprisonnement et 250.000 dollars d’amende ».
La justice américaine a coordonné cette opération avec des policiers français et néerlandais contre des kiosques proposant des applications piratées. « Des ordonnances de saisie ont été exécutées contre trois noms de domaine internet impliqués dans la distribution illégale de copies d’applications soumises à des droits d’auteurs pour des téléphones Android. C’est la première fois que des noms de domaine internet de vente d’applications pour téléphone sont saisis » a déclaré un communiqué du département de la justice aux Etats-Unis.

Cette opération a permis au FBI d’accéder à des milliers de copies d’applications. La plupart des serveurs étant hébergés à l’étranger, la justice américaine a travaillé avec des autorités d’autres pays. « Les lois sur les droits d’auteurs s’appliquent aux applications pour les téléphones et les tablettes, comme pour les autres logiciels, la musique ou les écrits » a mentionné un procureur de cette affaire.

« Faire tomber le piratage d’œuvres – comme les applications populaires – est la priorité de la division criminelle [du Département de la justice ndlr]. Les applications logicielles ont pris une part de plus en plus essentielle dans l’économie de notre nation et dans la culture créative » a indiqué Lanny Breuer, assistant du procureur général.

Après la chute du légendaire Megaupload, puis avec ces nouvelles fermetures, la justice américaine semble bien décidée à frapper un grand coup dans le monde du téléchargement comme elle l’indique dans un communiqué : « les lois sur le copyright s’appliquent aux applis pour tablettes et téléphones de la même manière que sur d’autres logiciels, la musique et l’écrit. […] Nous continuerons à saisir et à fermer des sites qui font commerce d’applications piratées et nous poursuivrons les responsables de ces activités criminelles si besoin »

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Téléchargement illégal : la justice américaine confirme la peine de Joel Tenenbaum

Un tribunal du Massachusetts aux Etats-Unis vient de condamner un étudiant Joel Tenenbaum à payer la somme de 675 000 dollars,…

Fermer