Accueil » Actualités » Des hackers piratent 12 millions d’identifiants sur un ordinateur du FBI

Des hackers piratent 12 millions d’identifiants sur un ordinateur du FBI

Par Emmanuel

Des hackers faisant partie d’un groupe de pirates informatiques viennent de mettre la main sur un fichier contenant 12 millions de numéros de série. Ce fichier aurait été dérobé sur un ordinateur d’un agent du FBI. D’autres informations sont contenues à l’intérieur comme les noms d’utilisateurs d’iPhone, les numéros de téléphone, les codes postaux et d’autres données tout aussi personnelles.
Ce fichier contenant 12 millions de numéros a été volé par des hackers sur un ordinateur d’un agent du FBI. Celui-ci contient de nombreuses données personnelles. Ces pirates du web ont mis en ligne un extrait de ce document avec un million de ces identifiants. Ce fichier contient le nom associé à chaque appareil dans iTunes ainsi qu’un code utilisé pour envoyer des notifications. Depuis un site a été mis en ligne pour vérifier la présence de son identifiant dans le document des hackers.

Chaque iPhone produit contient un identifiant unique UDID (Unique Device Identifier) comprenant un numéro de série de 40 caractères associant des lettres et des chiffres. Apple les communiquait aux développeurs d’applications afin de lutter contre la copie illégale des logiciels ou bien pour envoyer de la publicité ciblée à leurs utilisateurs. Depuis Apple a revu sa politique et masque ce numéro de série.

Ce piratage informatique est l’œuvre d’un groupe nommé Antisec. Ces hackers expliquent qu’ils se sont introduits grâce à une faille informatique. Ils ont par la suite mis la main sur ce fichier nommé « NCFTA_iOS_devices_intel.csv ». L’objectif de ces membres est d’attirer l’attention sur la possession de ces données personnelles par les autorités américaines. Ils estiment que ces données pourraient être utilisées pour un projet de traçage des utilisateurs.

Un expert en surveillance déclare : « On ne possède pas plus de 12 millions d’entrées dans une base de données à propos des moyens de communication de personnes sans raison. » Il suppose qu’un tel fichier facilite la surveillance des communications et l’identification des utilisateurs.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
Plus dans Actualités
Bruce Willis défie Apple

L'acteur Bruce Willis fait parler de lui. Le héros légendaire de la série Die Hard compte assigner Apple en Justice.…

Fermer