Accueil » Actualités » Le navigateur Opera est équipé d’un VPN gratuit sous Android

Le navigateur Opera est équipé d’un VPN gratuit sous Android

Par Emmanuel
Un VPN sur Opera 51 sous Android

Intégrant nativement un VPN gratuit sur son navigateur, le norvégien Opera joue la carte de la sécurité et espère gagner des parts de marché.

Un VPN gratuit sur la version Opera 51

Présente et cotée en bourse depuis environ un an, l’enseigne norvégienne Opera a décidé d’améliorer son service en intégrant un VPN directement dans son navigateur mobile, sous Android. L’entreprise ne fait pas ses premiers pas dans ce domaine, ayant déjà lancé un service similaire mais pour ordinateur de bureau, Opera VPN.

Rappelons qu’un VPN (Virtual Private Network) est un outil de navigation permettant de sécuriser sa présence sur la toile. Contrairement à un navigateur classique, par le biais duquel on laisse nécessairement de multiples traces de notre passage et de nos actions sur le web, ces réseaux privés virtuels confère à leurs utilisateurs une forme d’anonymat au moyen de protocoles cryptés.

A ce sujet, le VPN d’Opera pour Android proposera de sécuriser les connexions à distance entre les appareils mobiles avec leur serveur VPN via un cryptage en 256 bit. Nativement intégré à Opéra, ce service VPN ne nécessite aucune inscription supplémentaire et sera gratuit.

Opera mise sur la sécurité

Le fait est que la bataille sera rude pour Opera qui souhaite visiblement se lancer sur le terrain du navigateur mobile. Les tenants du titres, en l’espèce Google Chrome avec 56,74%, suivi par les 21,29% de Safari, les 7,28% du chinois UC Browser et les 7,14% de Samsung Internet, n’ont jusqu’alors jamais eu à s’inquiéter des 3,53% de parts de marché d’Opéra.

Avec ce VPN introduit nativement sur son navigateur mobile, le norvégien lance un produit phare et mise sur un domaine auquel les internautes sont très sensibles, la sécurité. Il sera réservé aux système sous Android, aucune version iOS n’étant pour l’heure envisagée.

Le responsable marketing Jan Standal insiste sur le fait que « Le service est en accès entièrement gratuit, il s’agit d’une fonction unique destinée à renforcer l’intimité et la sécurité, Opera monétise au moyen de mécanismes qui ne lui sont pas liés ».

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
De nouvelles options pour Microsoft Teams

Lancée il y a seulement deux ans, l’application collaborative Microsoft Teams est un succès, puisqu’elle compte déjà 500 000 organisations…

Fermer