Microsoft a dit : Hasta la vista, Vista !

Nous vous avions prévenus, il y a quelques semaines, c'est désormais effectif: Windows Vista, c'est terminé.

Depuis hier, Windows Vista c'est terminé ! Il n'y aura plus de mises à jour pour corriger des bugs, ce qui implique une prise de décision de la part des utilisateurs, car désormais Vista deviendra de plus en plus vulnérables, ce qui devrait ravir les hackers.

Depuis hier, Windows Vista c'est terminé !

Sorti en janvier 2007, assez rapidement le système d'exploitation n'a pas reçu un accueil très chaleureux de la part du public et beaucoup ont critiqué cet OS tout au long de son existence. Ce n'est toutefois pas pour cette raison que Microsoft a décidé de dire adieu à Vista, mais bien parce que l'OS a fait son temps et que la période de support étendu est arrivée à son terme.

Microsoft ne fournit plus de mises à jour, ni de correctifs depuis ce mardi 11 avril, alors il est préférable de commencer à envisager une migration sur un autre système d'exploitation. Que cela soit chez Microsoft ou chez la concurrence. Depuis avril 2012, le sort de Windows Vista était connu, puisque la firme de Redmond avait mis fin au support général et était entrée dans la période de support étendu.

Adieu Vista... visiblement peu de monde te regrettera

Evidemment, Microsoft conseille de passer à Windows 10 pour les postes le permettant, car Windows 7 est aussi condamné et le support prendra fin le 14 janvier 2020, dans ce cas de figure. Toutefois, cette décision concerne encore peu d'utilisateurs puisqu'au dernier recensement, seul 1,1% du parc informatique était encore équipé avec Windows Vista. Un chiffre à mettre en parallèle avec Windows XP qui est terminé depuis bien longtemps et qui est pourtant toujours présent sur 7% des PC.

C'est surtout du côté des entreprises qu'il serait judicieux d'avoir une réflexion sur un changement d'OS, car à ce jour, Windows XP est toujours présent sur 14% des PC, 9% pour Windows Vista et 69% pour Windows 7. C'est principalement les entreprises de plus de 100 salariés qui sont concernées par ces OS obsolètes. c'est un risque important en termes de sécurité, car cela signifie que malgré d'importants efforts pour tenter de sécuriser leurs réseaux informatiques, ces sociétés sont potentiellement plus faciles à cibler avec des attaques informatiques.

.

Réagissez !
Voir aussi :
Steve Ballmer Microsoft

Quelque peu ému, mais pragmatique, Steve Ballmer a dit adieu à Microsoft

Faisant ses adieux à Microsoft, c'est un Steve Ballmer ému qui s'est exprimé jeudi dernier à l'occasion du sommet annuel de son entreprise. Souhaitant la bienvenue à son successeur, il en a profité...
logo Microsoft

Microsoft interdit de vendre ses produits en Allemagne

Microsoft pourrait se voir à long terme interdire la vente de ses produits en Allemagne à la demande de Motorola, désormais propriété de Google. En effet, aujourd'hui le tribunal régional de Mannheim...
Soyez le premier à réagir !