Re:scam, un chatbot s'attaque aux arnaques par e-mail

Une ONG néo-zélandaise vient d'innover pour enrayer le phénomène des arnaques par e-mail.

Une lutte contre les arnaques grâce à un nouveau chatbot L'association a ainsi conçu un chatbot baptisé Re:scam visant à lutter contre ce fléau et qui a de quoi énerver et déstabiliser toutes les personnes aux visées frauduleuses.

Des arnaques e-mail qui fleurissent sur nos services de messagerie

Les fraudes et tentatives d'arnaques sont pléthoriques sur le net et polluent notre navigation, tant elles sont intrusives. Une ONG néo-zélandaise, Netsafe, a conçu un chatbot portant le nom de Re:scam visant à lutter contre ce phénomène. Celui-ci répond aux arnaqueurs et tente de les prendre à leur propre piège.

Chose pratique, il n'y a rien à installer. Vous devez seulement envoyer le mail suspect à l'adresse suivante : me@rescam.org et le tour est joué. Ensuite, une adresse e-mail proxy est conçue, qui répond à l'arnaqueur jusqu'à ce que celui-ci perde totalement patience. Et effectivement, il y a de quoi.

Ainsi, le chatbot peut mener l'arnaqueur en bateau sur de nombreux mails, dire par exemple qu'il est très intéressé pour ensuite dévier de sujet, donner un mauvais numéro de carte bancaire pour ensuite se répandre en excuses sur plusieurs messages, de quoi bien énerver votre interlocuteur...

Une lutte contre les arnaques grâce à un nouveau chatbot

Les chatbots constituent un dispositif en plein développement. Mais l'originalité du chatbot proposé par l'ONG néo-zélandaise, c'est qu'il a la capacité de discuter par mails. En effet, les chatbots sont bien souvent destinés à un usage très simple, dont les marques et sociétés sont friandes pour fidéliser leurs clients.

On peut par exemple, faire une réservation de table, avoir des informations sur un  service après-vente. Rien de complexe donc, ce qui a pu être une des limites du système, comme les critiques à l'encontre de Siri l'ont montré, accusé d'être un bot idiot.

Mais en l'occurrence, l'initiative de Netsafe ne s'inscrit pas dans cette logique et s'avère être très originale et intéressante. Re:scam pourrait donc bien être autre chose qu'un chatbot ayant un usage de répondeur téléphonique, et s'avérer très efficient pour lutter contre les arnaques par e-mail...



.

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !