Accueil » Actualités » Des messages sur Gmail sans doute lus à votre insu

Des messages sur Gmail sans doute lus à votre insu

Par Ruby Charpentier

On pensait que Facebook était le seul à avoir des pratiques douteuses en matière d’intrusion dans la vie privée, mais il n’en est visiblement rien. Google aurait aussi des faiblesses sur sa messagerie Gmail, puisque des messages pourraient bien avoir été lus par des développeurs.

Des interfaces de programmation sur Gmail accessibles à des tiers

On découvre peu à peu l’étendue des dégâts en matière d’intrusion sur les données personnelles des usagers. Après Facebook, c’est au tour de Google d’être dans le collimateur du Wall Street Journal. Le périodique a ainsi mené une enquête qui dévoile des pratiques sur la messagerie Gmail qui pourront en surprendre plus d’un.

 

Même si cela n’est en rien comparable au scandale Cambridge Analytica, il est tout à fait possible que des tiers et notamment des développeurs lisent vos messages que vous laissez sur votre boîte Gmail. Cela se produit néanmoins que lorsque l’usager décide de donner l’accès aux développeurs à une interface de programmation.

 

En effet, cette interface permet d’accéder aux données. Souvent l’usager accepte sans s’en rendre compte, notamment lorsqu’il s’agit de services qui lui permettent de se débarrasser de spams. Et l’internaute est « normalement » informé avant de consentir…

Des mails que peuvent lire certaines sociétés et développeurs

Le pop-up informatif vous indique notamment bien que vos mails pourront être lus. En apparence, vous savez où vous mettez les pieds. Le développeur, la société à laquelle il appartient, peut ainsi accéder intégralement à vos données. Mais ce qui peut paraître inattendu, c’est que ce sont parfois des personnes humaines qui regardent vos mails.

 

Et cela n’est pas si bien expliqué que cela, et c’est ce que regrette le Wall Street Journal. Ainsi, à certains moments, notamment lors d’une phase de programmation de machine learning, le développeur pourra avoir besoin de lire les mails de l’usager, ce que celui-ci n’a pas forcément bien compris et réllement accepté. Qui aurait envie qu’on lise son courrier ?

 

La firme de Mountain View se défend quant à elle, estimant que les entreprises proposant ces services et ayant accès aux données personnelles ont été triées à la loupe et sont sérieuses. Et Gmail n’est pas la seule messagerie dans ce cas-là, puisque c’est aussi le cas de Microsoft Outlook.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Une nouvelle possibilité de piratage sur Windows 10, mais qui n’inquiète pas Microsoft

C'est un expert en sécurité, Matt Nelson, qui a mis en avant un nouveau type de piratage possible sur Windows…

Fermer