Accueil » Actualités » Le FAI bloque la publicité au grand dam de Google

Le FAI bloque la publicité au grand dam de Google

Par Emmanuel

Le fournisseur d’accès internet Free fait grincer des dents. En effet, depuis qu’il a décidé d’intégrer dans sa Freebox Révolution un dispositif bloquant les publicités sur le net, les éditeurs de sites et même la ministre de l’Economie numérique sont montés au créneau. Depuis des années, les FAI se plaignent que les fournisseurs de contenu tel que Google pillent toute la publicité sur Internet. De plus, ils ne participent pas aux investissements dans les réseaux alors que ce sont des gros consommateurs de bande passante notamment avec l’apparition des services de vidéos en ligne.
Philippe Jannet, directeur général du GIE e-Presse fait remarquer que cette petite guerre entre les FAI et Google ne date pas d’hier. Il déclare : « C’est une vieille histoire entre Google et les opérateurs fournisseurs d’accès. Quand les opérateurs voient un coucou comme Google vendre l’eau qui circule dans les tuyaux qu’ils ont fournis sans leur reverser un centime, ils ont de quoi s’énerver. »

Selon certaines sources proches du dossier, Free cherche à mettre la pression sur le géant de l’internet Google. Free aimerait comme Orange l’a fait, passer un accord avec Google pour un partage de la valeur générée par la publicité en ligne. Le FAI Bouygues Télécom souhaiterait également en faire autant.

Il semblerait que Free ai choisi volontairement le mois de Janvier pour mettre en place ce blocage de la publicité. C’est la période de l’année où l’on trouve le moins d’affichages publicitaires. Free peut ainsi attaquer Google sans trop faire mal aux médias en ligne. Ce système de blocage mis en place par Free ferait perdre environ un million d’euros à Google chaque jour. Selon un porte-parole de Google, le géant de l’internet à « constaté les mesures prises par Free et est en train d’analyser la situation. »

La ministre de l’Economie numérique Fleur Pellerin, a décidé de réunir lundi prochain les éditeurs et Free. Elle a déclaré : « S’il y a une négociation en cours entre Free et Google sur le partage de la valeur, c’est de cela dont nous allons parler. » L’ARCEP (Autorité de régulation des communications et des postes) a envoyé un courrier à l’opérateur « afin de l’interroger sur la finalité et les modalités détaillées du dispositif mis en place ». Free doit répondre pour le milieu de semaine prochaine.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Neil Ibata, jeune garçon de 15 ans fait la Une de Nature

Un jeune homme de 15 ans vient de publier un article dans Nature, la plus prestigieuse revue scientifique au monde.…

Close