Accueil » Actualités » Le grand nettoyage de Google fait disparaitre Google Reader

Le grand nettoyage de Google fait disparaitre Google Reader

Par Emmanuel

Google se lance perpétuellement dans des centaines de projets en même temps, afin de trouver de nouveaux services à offrir à ses utilisateurs, mais dès que le géant américain estime que l’un d’eux ne fonctionne pas comme il le souhaite, c’est sans aucune pitié qu’il le relègue à la casse. Google a annoncé la fin de plusieurs services, dont le célèbre flux d’informations Google Reader.

Le grand ménage continue chez Google

Google a donc décidé de faire un grand nettoyage de printemps, en annonçant la fin définitive de plusieurs outils ou services et en changeant de patron chez Android. Dans les semaines à venir, nous verrons donc disparaitre une série de services comme Google Voice App, Google Building Maker, Apps Script, CalDav API et même son flux d’informations Google Reader.

Cette vague de suppressions de services a débuté en 2011 et depuis, 70 outils Google ont disparu de la bibliothèque du géant américain. Google indique, que ces choix sont nécessaires, pour s’adapter aux réels besoins des utilisateurs en proposant de nouveaux produits plus novateurs, plus actuels et synchronisables sur tous types d’appareils.

Pourtant dans le cas de Google Reader, ce service était très populaire et très utilisé dans le monde. Quelques heures après cette annonce, près de 10000 fans avaient déjà signés une pétition pour demander à Google de conserver le flux d’information Google Reader, dont la date de fin est prévue le 1 juillet prochain.

Google fait le ménage également chez ses dirigeants

Il semble qu’une nouvelle stratégie se dessine chez Google, beaucoup moins concentrée sur l’intérieur du Web, mais plus sur l’extérieur. Le service de Cloud, son système d’exploitation mobile Android, les futures Google Glass, sa voiture sans pilote GFleet, les récentes chaussures parlantes, etc. sont autant d’indices qui montrent que Google s’intéresse désormais aux possibilités des objets connectés.

Une nouvelle stratégie nécessite de nouveaux hommes. La firme Google a donc muté Andy Rubin le créateur et dirigeant d’Android, au profit de Sundar Pichai le directeur de Google Chrome. Beaucoup d’experts voient dans ce choix, une volonté de fusionner le système d’exploitation le plus utilisé au monde, avec le premier navigateur.

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
alastasar Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
alastasar
Invité
alastasar

J’étais justement passé de iGoogle (qui a annoncé la fin de son service pour novembre 2013) à Google Reader ! Sans vouloir trop généraliser, j’ai effectivement le sentiment que Google se concentre de plus en plus sur ses applications Chrome et Androïd, un peu au détriment du web… Ca sonne comme la fin du RSS. Cela dit, je viens de trouver http://www.Onemoretab.com, une belle alternative à Google Reader et français qui plus est.

Plus dans Actualités
L’Arcep donne le feu vert à Bouygues Telecom pour l’utilisation des fréquences 1800 Mhz

L'opérateur Bouygues Telecom attendait avec impatience la réponse de l'Autorité de régulation des communications et des postes (Arcep) concernant  l'utilisation…

Fermer