Accueil » Actualités » Samsung manipule les tests Benchmarks pour augmenter ses ventes

Samsung manipule les tests Benchmarks pour augmenter ses ventes

Par Emmanuel

Pour optimiser ses ventes, il faut savoir convaincre son public. C’est ce qu’a fait Samsung en manipulant les tests Benchmarks effectués lors de la sortie du Galaxy S4, programmé pour n’atteindre sa vitesse maximale que lors des tests.

Benchmarks : des tests peu fiables, en pratiquant l’optimisation ciblée

Peu avant de lancer son Galaxy S4 sur le marché, Samsung avait pris soin de faire parvenir des modèles de test à un certain nombre de journalistes, pour qu’ils mettent en avant les performances édifiantes de ce nouveau venu. Ces tests, ainsi que tous ceux réalisés après que le site Anandtech ait découvert la supercherie, ont tous démontrés que la vitesse du Galaxy S4 atteignait les 533 MHz, mais ce uniquement lorsque c’est une application test qui tournait sur le mobile.

Ces applications, généralement AnTuTu, Quadrant, Benchmark PI, GLBenchmark ou Linpack, sont connues. Samsung s’était donc contenté d’incorporer au système du Galaxy S4 un fichier capable d’identifier les logiciels testeurs, la reconnaissance ayant pour effet de lui faire gagner 13,9 % de puissance, en fonctionnant 10 ou 11% plus vite. Dans toutes autres situations, le Galaxy S4 ne tourne pas à 533 MHz, mais à 480 MHz maximum ! Pratique pour obtenir une bonne note au lancement de l’appareil, tout en vantant les mérites d’une bonne autonomie de batterie.

Les conséquences d’une pratique frauduleuse, mais déjà vieille

L’influence des tests Benchmarks est aujourd’hui indiscutable, puisqu’ils contribuent à comparer la puissance et le rendu des appareils, en leur attribuant une note et en les classant entre eux selon leurs points forts respectifs. En manipulant ces tests, Samsung a donc sciemment induit les consommateurs en erreur.

Force est de constater que le Galaxy S4 s’est vendu à 20 millions d’exemplaires rien que durant les 2 premiers mois. Samsung n’est toutefois pas à l’origine de ce genre de pratiques, déjà utilisées dans la « course aux images par seconde » qui oppose les cartes graphiques. Cela vaut bien un carton rouge !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Panasonic et Sony : les deux géants préparent un disque nouvelle génération

Spécialistes en matière de support de stockage, Panasonic et Sony ont signé un accord de principe afin de concevoir ensemble…

Close