Accueil » Actualités » Candy Crush Saga : l’éditeur King est-il le vrai créateur du jeu ?

Candy Crush Saga : l’éditeur King est-il le vrai créateur du jeu ?

Par Emmanuel

Le mystère commence à se dissiper autour du célèbre jeu Candy Crush Saga édité par la société King.com. Cette entreprise de jeux sur smartphones et réseaux sociaux avait décrété il y a quelques jours qu’elle attaquerait en justice toutes les sociétés utilisant le terme « Candy », pour protéger son best-seller. Mais en y regardant de plus près, n’est-ce pas pour effacer toute traces d’un secret plus grand, le jeu Candy Crush pourrait être une contrefaçon !

Candy Crush Saga pourrait être une contrefaçon…

La société King avait déposé il y a peu le mot « candy » comme une marque pour protéger son jeu devenu un Bestseller et menaçait tous développeurs ou sociétés faisant usage de cette marque, de se retrouver en justice. Une démarche qui de prime abord pourrait apparaitre comme normale, mais une fronde de développeurs a soulevé un point qui pourrait remettre en cause la paternité même du jeu et du mot « Candy » dans ce style de jeu.

Le développeur Albert Ransom prouve qu’il avait créé avant la sortie du jeu Candy Crush Saga, un jeu du nom de CandySwipe en 2010. Un jeu bâtit sur le même concept, avec un design identique, un nom très proche et des règles du jeu similaires ! Ce développeur avait mis en ligne ce jeu 2 ans avant le lancement du célèbre Candy Crush, mais n’avait pas connu le même succès à l’époque. Albert Ransom indique que la création de ce jeu lui avait pris 3 ans, quand il apprenait en autodidacte le développement d’applications, pendant un traitement de leucémie.

Ce n’est pas la première fois que King se retrouve dans la même situation

La société King éditrice de Candy Crush Saga a par le passé déjà était confronté à la même situation, où elle s’était dite détentrice de la paternité d’un jeu et au final il s’avèrait que ce n’était vraiment le cas. King avait d’ailleurs dû retirer le jeu Pac Avoid de son catalogue suite à une polémique étrangement similaire. Le géant King, serait-il devenu le roi de la contrefaçon de jeux réalisés par des petits développeurs ? Lorsque l’on regarde d’autres jeux du catalogue, on peut trouver d’étranges très grosses similitudes avec d’autres jeux, comme Bubble Witch Saga qui ressemble à Bust-a-Move, et Papa Pear Saga à Peggle, par exemple.

Pour s’assurer être détentrice de la marque d’un point de vue chronologique, la société King avait racheté en janvier le jeu Candy Crusher déposé en 2004, afin de démontrer son antériorité, alors que ce dernier n’est pas un jeu similaire au CandySwipe de Albert Ransom. Pas très Fair Play pour un géant des jeux !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Un lycéen convoqué par le tribunal de Nancy pour avoir filmé sa ville !

Certaines nouvelles étonnent toujours plus que d'autres, c'est le cas de ce jeune lycéen convoqué par la justice pour avoir...…

Close