Accueil » Actualités » Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook rejoint «Giving Pledge» et cède la moitié de sa fortune

Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook rejoint «Giving Pledge» et cède la moitié de sa fortune

Par Emmanuel

La numéro 2 de Facebook vient de prendre une grande décision, puisqu’elle rejoint l’initiative «Giving Pledge», auprès de Warren Buffett et de Bill Gates. Sheryl Sandberg entre donc dans un club très fermé, celui des milliardaires qui ont décidé d’offrir la moitié de leur fortune pour financer des œuvres caritatives et des projets de développement dans le monde.

La numéro 2 de Facebook cède la moitié de sa fortune !

L’initiative «Giving Pledge» est un projet créé en 2010 par Warren Buffett et Bill Gates, qui estiment qu’il y a des problèmes urgents à régler dans la société et dans le monde. Ils s’étaient engagés à céder la moitié de leur fortune et depuis, plusieurs autres milliardaires ont rejoint le mouvement. Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook fait désormais partie du club très fermé des 127 riches donateurs qui ont laissé la moitié de leur fortune, pour financer des œuvres caritatives ou des projets de développement dans le monde.

Sheryl Sandberg est la deuxième femme à intégrer l’initiative «Giving Pledge». À seulement 44 ans, la numéro 2 de Facebook fait partie des plus jeunes femmes milliardaires du monde. Sheryl Sandberg a travaillé près de sept ans chez Google, avant de rejoindre Facebook au poste de directrice générale en mars 2008. La jeune femme fait aussi partie des membres du conseil d’administration de Walt Disney. Autant de postes importants qui ont permis à la jeune milliardaires de faire fructifier son portefeuille et de faire de juteux investissements, qui seront finalement profitables à des personnes plus démunies.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Snapchat : entre problèmes de sécurité et tromperies, rien ne va plus !

La FTC, connue pour être le gendarme américain de la concurrence, a mis en avant un grand nombre de problèmes…

Close