Accueil » Actualités » Google veut devenir créateur de mode ?

Google veut devenir créateur de mode ?

Par Emmanuel

Google travaillerait sur deux projets très sérieux qui pourraient faire entrer la firme de Mountain View dans l’univers de la mode. Jacquard et Soli devraient permettre à Google de proposer à l’avenir des vêtements connectés pouvant interagir avec d’autres appareils.

Jacquard et Soli les deux projets de Google dans l’univers de la mode

C’est lors de la conférence annuelle Google I/O que le géant américain a dévoilé deux projets liés à des vêtements connectés sur lesquels travaille sa division ATAP (Advanced Technology And Projects). Le premier projet baptisé : Jacquard est une sorte de fil conducteur destiné à servir à la conception de certains tissus tactiles, qui seront sensibles au toucher et pourront donc interagir, avec d’autres appareils.
Google a fait savoir que ce fil d’un nouveau genre peut utiliser n’importe quelle matière couramment employée dans l’industrie du textile (coton, polyester ou soie) et dans toutes les couleurs, ce qui ouvre un très vaste champ d’applications possibles.

Très fière de son projet Jacquard, la firme de Mountain View a affirmé : « Jacquard est une toile vierge pour l’industrie de la mode. Les designers peuvent s’en servir comme ils le feraient avec n’importe quel tissu, en ajoutant des fonctionnalités à leur design sans avoir à s’y connaître en électronique ». Google travaille actuellement sur la miniaturisation de capteurs afin d’augmenter les futures possibilités de cette incroyable révolution et sur des systèmes pouvant générer de l’énergie pour que les vêtements soient autosuffisants.

Soli : le projet de radar miniature de Google

La deuxième innovation importante que la division ATAP est en train de mettre au point, est le projet Soli. Il s’agit d’un radar miniature qui devrait être capable de détecter les mouvements des doigts ou de la main pour les interpréter comme des commandes. Google a déjà fait savoir que cette technologie de détection des mouvements serait plus performante que le Leap Motion basé sur une caméra infrarouge.

Ce système permettrait par exemple d’activer un bouton sur un appareil, simplement en simulant le geste. Autre possibilité, cette technologie permettrait de pouvoir se substituer un jour aux écrans tactiles ce qui permettrait d’interagir plus facilement sur les objets de petites taille comme les montres connectées, dont les écrans sont très petits. Il serait possible avec le projet Soli, de travailler virtuellement du bout des doigts et d’obtenir des actions réelles sur des appareils.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Le navigateur Chrome va bloquer par défaut les contenus Flash en Auto-Play

Voici une petite brève, pour préciser que Google a décidé de mettre automatiquement en pause les contenus Flash. Il est…

Close