Accueil » Actualités » Un accident avec blessé implique une Google Car

Un accident avec blessé implique une Google Car

Par Emmanuel

Il fallait bien que cela arrive un jour, Google a annoncé un premier blessé dans l’une de ses voitures autonomes. Un accident qui n’a pas été très grave heureusement et qui une nouvelle fois est la conséquence d’un chauffeur humain. Toutefois ce 14ème accident d’une Google Car relance le débat sur la sécurité.

Voiture autonome: un quatorzième accident

Un nouvel accident impliquant une voiture sans chauffeur de Google fait revenir la question du danger que peuvent représenter les Google Cars sur le devant de la scène. Il s’agit du 14ème accident survenu depuis le début du programme, ce qui représente une moyenne relativement faible, d’autant que jusqu’à cet accident il ne s’agissait que de tôles froissées. D’après les informations sur ce premier blessé, ses jours ne sont pas en danger, il ne s’agissait que de quelques égratignures et d’une douleur à la nuque.

A chaque fois, Google n’est pas responsable, les Google Cars se comportent nettement mieux que les humains en matière de code de la route et de vigilance. Tous les accidents ont eu lieu à cause d’autres conducteurs, qui percutent la voiture sans chauffeur, le plus souvent à l’arrière. Pourtant malgré cette fiabilité, 16% seulement des personnes interrogées dans une étude menée par l’Institut de transport de l’Université du Michigan (USA), seraient prêtes à adopter ce type de transport et 36% auraient peur à l’idée de monter à bord d’une voiture autonome.

En soit, cela n’est pas très étonnant, car il s’agit de confier sa vie entre les mains d’une machine, un pas psychologique que peu de gens sont prêts à faire au quotidien. Il ne fait toutefois aucun doute, qu’avec le temps la technologie se banalisera et commencera à se démocratiser. Les Google Cars ont déjà parcouru des millions de kilomètres aux Etats-Unis et c’est seulement le premier accident avec un blessé léger, combien y aurait-il eu d’accidents ou d’accrochages avec des conducteurs ? Des spécialistes expliquent que les voitures sans chauffeur ont presque supprimé les risques d’infractions au code de la route ou de comportements dangereux, mais de nouveaux risques sont apparus ou seront susceptibles d’apparaitre, comme les pannes, les bugs ou les piratages.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
L’Arcep supprime les licences de trois opérateurs en outre-mer

L'Arcep, que l'on qualifie souvent de "gendarme des Télécoms" vient de faire jouer son côté répressif contre des opérateurs qui…

Close