Accueil » Actualités » Wikipedia lance une vaste opération anti-corruption

Wikipedia lance une vaste opération anti-corruption

Par Emmanuel

La fondation Wikimedia vient de lancer une large opération anti-corruption après s’être rendu compte que des articles avaient été modifiés contre de l’argent, afin de promouvoir des entreprises ou des artistes. Ce sont des centaines de comptes et d’articles qui sont concernés par cette pratique, qui viole les règles d’utilisation de l’encyclopédie en ligne, 210 articles ont déjà été supprimés.

Opération anti-corruption chez Wikipedia

Wikimedia, a lancé une opération baptisée Orangemoody et enquête donc sur des centaines de comptes et d’articles qui ont été créés ou modifiés en échange d’argent. 381 comptes d’éditeurs ont déjà été bloqués, ils avaient été payés pour modifier des articles qui concernaient des entreprises ou des artistes.

210 articles ont également été supprimés, ils étaient « généralement de nature promotionnelle », explique la fondation et concernaient des hommes d’affaires, des artistes ou des entreprises et comprenaient des informations biaisées, sans source et même parfois violant les droits d’auteurs. La fondation Wikimedia prend très à cœur cette affaire et met tout en œuvre pour détecter tous les articles et éditeurs ayant été rémunérés.

Une méthode d’extorsion bien rodée

Les éditeurs incriminés avaient mis en place une méthode d’extorsion bien rodée, ils recherchaient les brouillons et les articles refusés par Wikipedia car jugés peu importants et contactaient leurs auteurs. Après avoir contacté ces derniers, les éditeurs leur proposaient de modifier leur article, afin qu’il soit publié sur Wikipedia et leur demandaient une taxe d’environ 30 dollars par mois pour que leur article ne soit pas supprimé de l’encyclopédie en ligne. Dans certains cas, les éditeurs incriminés dans cette affaire, menaçaient même d’autres éditeurs de supprimer leurs articles s’ils ne payaient pas. Ce sont surtout des artistes indépendants ou des petites entreprises qui étaient visés par cette extorsion.

Le problème n’est pas récent chez Wikipedia, en 2013, l’encyclopédie en ligne avait supprimé 250 comptes liés à la société de communication WikiPR et en avril de cette année, le co-président du parti conservateur britannique avait été soupçonné d’avoir modifié sa propre page à son avantage à l’aide d’un faux compte et d’avoir également modifié les pages de ses adversaires de façon beaucoup moins avantageuse cette fois !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Google devrait présenter 2 nouveaux Nexus le 29 septembre

Le 29 septembre, Google organisera une conférence à San Francisco et selon une source proche, le géant américain profiterait de…

Close