Accueil » Actualités » L’université de Lyon menacée par un mystérieux hacker

L’université de Lyon menacée par un mystérieux hacker

Par Emmanuel

Il semblerait qu’un ancien étudiant de l’Université Lyon III, c’est en tout cas de cette manière qu’il s’est présenté au journal Le Monde, souhaite s’attaquer au système informatique de l’université. Pour prouver ses capacités de hacker, l’inconnu a fourni un échantillon de fichiers confidentiels de l’année 2015-1016 issus des serveurs de l’Université. L’objectif du pirate est de démontrer aux yeux de tous le « manque de sérieux » de la sécurité.

L’université de Lyon III confrontée aux menaces d’un pirate informatique

Yves Condemine, directeur des systèmes d’information de l’université Lyon III a affirmé : « Nous avons un hackeur qui indique au Monde être en capacité de pirater les données de scolarité d’étudiants, état civil, relevés de notes, etc. ». Pour le directeur, même si le pirate n’est pas encore passé à l’attaque réellement, il fait déjà des dégâts, expliquant : « En tous les cas, nous sommes une victime car de fait il nuit à l’image de l’université ».

L’université Lyon Jean-Moulin a déjà dévoilé qu’elle allait porter plainte contre X pour ces menaces de piratage. Ce n’est pas la première fois que l’université est victime d’une attaque, en 2014, un étudiant avait hacké le système informatique.

Après cette première attaque, l’université de Lyon avait effectué un audit de sécurité par une société externe, mais il semble que le pirate ait découvert une nouvelle faille, car après cet audit, les failles mises à jour avaient été en grande partie comblées.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
WhatsApp propose de sauvegarder ses données sur Google Drive

Les utilisateurs réguliers de Whatsapp ont découvert cette semaine qu'il était désormais possible de stocker toutes les conversations ou les…

Close