Accueil » Actualités » Top500 : la chine très largement en tête dans la compétition des superordinateurs

Top500 : la chine très largement en tête dans la compétition des superordinateurs

Par Ruby Charpentier

Une fois de plus la Chine vient de damer le pion aux Etats-Unis à triple titres, dans le domaine des superordinateurs. Depuis plusieurs années la chine avait une courte tête d’avance, elle vient de considérablement créer l’écart, modifiant le rapport de force dans la puissance de calcul au niveau mondial.

La chine prend la tête de la course aux superordinateurs

Pour mieux comprendre l’impressionnante ascension de la chine dans ce secteur de l’informatique, il faut revenir un peu en arrière. En effet au début des années 2000, la chine ne disposait d’aucun superordinateur dans le TOP500 des ordinateurs les plus puissants au monde. En 2016, elle dispose de 167 superordinateurs et vient d’ailleurs de dépasser les Etats-Unis, jusqu’alors numéro un depuis les débuts de l’informatique. Les USA ne comptent aujourd’hui que 165 superordinateurs.

Cette perte de la première marche du podium, les Etats-Unis avaient essayé de l’empêcher en interdisant l’exportation de certaines puces à destination de la chine, lorsque cette dernière avait voulu optimiser son ordinateur Tianhe 2, qui reste à ce jour le plus puissant de la planète. Les USA avaient prétexté que la chine souhaitait entreprendre des recherches sur des armes nucléaires.

Superordinateurs : déjà en tête, la Chine voit déjà plus loin…

La réaction de la chine avait été rapide puisqu’elle avait alors décidé, qu’à partir de cette date, elle produirait elle-même ses propres composants pour ne plus dépendre d’aucune puissance étrangère. Histoire de provoquer un peu plus les Etats-Unis et de démontrer sa désormais toute puissance dans le secteur, la Chine va dévoiler très prochainement son nouveau superordinateur, le Sunway TaihuLight, qui deviendra le plus puissant ordinateur du monde capable de monter jusqu’à 93 petaflops !

Pour mieux matérialiser ce que cela représente, le Sunway TaihuLight est composé de 41.000 puces, embarquant 260 processeurs. Les chinois ont déjà annoncé que ce superordinateur serait 5 fois plus puissant que l’ordinateur américain le plus performant. Pourquoi cette course aux superordinateurs diront certains, en réalité pour la puissance de calcul qui offre un avantage stratégique incontestable à la chine à l’avenir. Ces machines peuvent servir pour des recherches scientifiques, génétiques, militaires, pour développer l’industrie, pour créer des modèles de climat, pour modéliser la terre, pour faire de la prospection minière ou pétrolière, etc.

Etant totalement indépendante techniquement, disposant du plus puissant ordinateur au monde et du plus grand nombre de superordinateurs, la chine est désormais devenue le leader du secteur en quelques années et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Lancement en France du smartphone Wiko Robby

La famille des phablettes de marque Wiko vient de grossir en France, puisque l'entreprise a lancé en fin de semaine…

Fermer