Accueil » Actualités » Justice : une fille attaque ses parents pour avoir publié des photos d’elle sur Facebook

Justice : une fille attaque ses parents pour avoir publié des photos d’elle sur Facebook

Par Ruby Charpentier

Voilà une nouvelle qui devrait ravir les cabinets d’avocats et qui va effrayer plus d’une personne. Une jeune femme a attendu d’avoir la majorité pour attaquer ses parents en justice, suite à la publication de photos tout au long de son enfance, dans des situations parfois grotesques ou nues, comme on peut en voir assez régulièrement sur les réseaux sociaux.

Elle attends d’avoir 18 ans et attaque ses parents en justice pour des photos sur Facebook

La jeune femme explique sa démarche, en soulignant que durant toute son adolescence, elle a supplié ses parents de supprimer les photos, mais que ces derniers ne souhaitaient pas effacer leurs souvenirs de leurs pages Facebook. Elle a donc attendu d’avoir ses 18 ans et a porté plainte contre ses parents, pour violation de la vie privée et atteinte au droit à l’image…

La jeune femme a expliqué : « Ils ne connaissent ni la honte, ni les limites, et s’en fichent si c’est une photo de moi assise aux toilettes ou nue dans mon berceau -toute ma vie a été photographiée et rendue publique », soulignant : « Je suis fatiguée de ne pas être prise au sérieux par mes parents ».

Son père sûr de lui (à mauvais titre), estime être l’auteur des photos et peut donc en faire ce qu’il en veut. Sauf que, comme dans de nombreux pays, la loi précise que pour publier une photo il est nécessaire d’obtenir l’accord préalable des personnes présentes sur cette dernière. En effet, ce genre de procès pour le moins insolite serait remporté par la victime dans tous les cas en France, puisque la loi est très claire à ce sujet : la publication d’une photo sans le consentement de la personne peut être punie d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

D’autant plus, lorsque la photographie a été prises dans un cadre strictement privé, et qu’elle est rendue publique. Dans le cas de la jeune autrichienne, c’est le cas puisque les clichés sont pris au sein de l’intimité familiale et sont consultables sur Facebook par au moins 700 personnes. Un fait divers qui fera réfléchir beaucoup de personnes…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
La ville de New York décide de supprimer la tablette des LinkNYC à cause du porno

Les habitants de New-York vont être bien déçus après la décision de la ville de supprimer les tablettes tactiles des…

Close