Accueil » Actualités » Le FBI et Microsoft ont fait tomber le Botnet Citadel

Le FBI et Microsoft ont fait tomber le Botnet Citadel

Par Emmanuel

Un nouveau fléau mondial est tombé, il aura fallu réunir des moyens impressionnants au niveau planétaire, mais la coopération entre 80 pays, le FBI et Microsoft aura permis de faire disparaitre le Botnet Citadel, responsable à ce jour d’un préjudice de plus de 500 millions de dollars.

Le Botnet Citadel a été démantelé, un réseau de PC Zombies disparait

Les Botnets sont un réseau de PC zombies capables de propager des logiciels malveillants ou des spams à très grande échelle et de soutirer de l’argent par millions de dollars. Le Botnet Citadel était en réalité composé de plus de 1400 Botnets qui exploitaient Citadel et avaient infectés près de 5 millions d’ordinateurs dans le monde, véritables zombies à distance.

Citadel était particulièrement virulent et avait déjà causé un préjudice colossale à de nombreuses institutions financière réputées. Ce sont plus d’un demi-milliard de dollars qui ont disparu des comptes de banques comme Citigroup, HSBC, American Express, Paypal, JP Morgan, Bank of America, eBay, et bien d’autres encore. Pour endiguer ce fléau, le FBI et Microsoft ont dû travailler main dans la main depuis 2012, avec les autorités de plus de 80 pays, comme l’Allemagne, l’Islande, l’Indonésie, l’Australie, le Brésil, Hong Kong, etc.

Le botnet Citadel est tombé mais les commanditaires courent toujours…

Les autorités sont parvenues à démanteler le Botnet simultanément, partout dans le monde, mais l’enquête internationale est très loin d’être terminée, car désormais il faudra déterminer qui sont les commanditaires de Citadel, qui aura profité de ce botnet, sachant qu’un kit botnet était vendu à 1800 euros sur internet, et que plus de 1400 botnets exploitaient le réseau Citadel, autant d’escrocs et donc de responsables à trouver.

Microsoft a déjà fait savoir qu’il avait accumulé suffisamment de données sur deux fournisseurs d’accès internet qui seraient directement impliqués dans ce botnet. La tête de ce réseau international pourrait se cacher derrière le pseudo « Aquabox », un homme originaire d’Europe de l’Est.

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Haricophile

Évidemment ça serait BEAUCOUP plus facile de coincer les commanditaires si on cessait de protéger les paradis fiscaux et l’anonymat des transactions financières.

Mais là on rêve, les Bankster, les oligopoles, les très riches, les politiques et tout ce joli monde de "gens très bien" préfèrent que leur propres turpitudes soient masquées dans des flots d’argent qui mélange argent légal, évasion fiscale et gangstérisme.

:X :X :X

1
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
WiSee : un appareil pour tout contrôler à distance

Des étudiants de l'Université de Washington ont mis au point un routeur modifié, sensible aux moindres mouvements. Cette technologie «…

Close