Accueil » Actualités » Une protection optimisée proposée par Google à l’encontre du phishing

Une protection optimisée proposée par Google à l’encontre du phishing

Par Emmanuel

Google vient de lancer un nouveau dispositif de protection avancée pour ses usagers à risque, en l’occurrence des journalistes, des humanitaires ou des politiques. Il s’agit pour la firme de Mountain View d’endiguer les phénomènes de phishing.

Le phishing, de plus en plus présent

Afin de lutter contre le phishing, de plus en plus présent, Google a décidé d’agir, indiquant que « nous avons adopté cette mesure inhabituelle car il existe, parmi nos utilisateurs, une minorité négligée particulièrement exposée au risque d’attaques en ligne. A titre d’exemple, il peut s’agir de membres d’une équipe qui se préparent à une élection, de journalistes qui doivent protéger la confidentialité de leurs sources […] ».

C’est que le phishing peut s’avérer particulièrement redoutable, comme il y a quelques mois où des utilisateurs de Google Docs ont subi une attaque, tout comme les comptes Gmail de certains journalistes et universitaires.

Pour les usagers les plus ciblés, Google va leur proposer une protection concernant leur compte personnel. Trois mesures vont ainsi être proposées. En premier lieu, il sera nécessaire d’utiliser une clé de sécurité pour pouvoir accéder à son compte. Les hackers se retrouvent ainsi bloqués s’ils ne possèdent pas cette clé de sécurité.

Un programme de « protection avancée » lancé par Google

En second lieu, seuls les services Google et ses applications pourront accéder aux comptes Gmail et Drive. En troisième lieu, Google a ajouté d’autres étapes lorsqu’il s’agit de vouloir récupérer un compte, sachant que les pirates ont l’habitude de se faire passer pour les véritables usagers du compte.

Avec sa protection avancée, Google demande plus d’informations afin d’être sûr que l’usager voulant récupérer un compte est le bon. La phase de test a visiblement été un succès. A l’heure actuelle, il suffit de faire une demande sur son compte Google pour pouvoir bénéficier de cette protection avancée.

Il faut toutefois utiliser Chrome, « compatible avec le standard U2F des clés de sécurité ». L’initiative semble en tout cas appréciée, et devrait permettre d’éviter le piratage de données sensibles et confidentielles, comme ce fût le cas lors de la campagne présidentielle américaine.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
L’eSIM signe la révolution de la carte SIM

Avec l'arrivée de l'Apple Watch Series 3, c'est une évolution de la carte SIM à laquelle on assiste, plus particulièrement…

Fermer